Pourquoi envoyez-vous des emails ?

SIGH
Creative Commons License photo credit: marc falardeau

A quoi servent les emails ?

Non, le but d’un email n’est pas d’être ouvert.

Non, le but d’un email n’est pas d’être lu.

Le seul but d’un email est d’obtenir une réponse.

Que cette réponse soit un appel téléphonique, un autre email, le téléchargement d’un fichier, l’inscription sur un site, l’achat d’une voiture ou la vente d’une pendule antique importe peu. Même un soupir de soulagement (« ouf, ma commande a été reçue ») est une réponse.

Quand vous envoyez un email, faites-vous le nécessaire pour engendrer la réponse que vous souhaitez ?

Les produits virtuels attirent les clients virtuels

Neues Apple Tablet
Creative Commons License photo credit: michfiel

On parle beauoup d’iPad en ce moment.

Certains vont même jusqu’à parler de révolution qui va changer totalement la façon dont on consomme les magazines, les livres, la vidéo…

Outre le fait que l’iPad n’est en rien révolutionnaire mais est juste un Tablet PC (dont le concept date de 2001…) relooké par Apple, je pense que beaucoup de personnes oublient le facteur humain.

Psychologiquement ce qui est virtuel n’a pas de valeur ou une valeur moindre comparé à l’équivalent réel.

Les coûts de production d’un ebook ou d’un livre sont similaires, les frais d’impression représentant moins de 10% du coût total et pourtant, on s’attend à pouvoir acheter l’ebook à moins de 50% du prix du livre.

Pour la musique c’est la même chose, le support CD a un coût négligeable, cependant on s’attend à pouvoir acheter un album pour 20% du prix du CD.

Pour la vidéo, c’est encore pire: un DVD revient moins cher à créer que la bande passante nécessaire à un téléchargement en haute définition. Pourtant, psychologiquement, un téléchargement vaut moins que l’objet physique.

La réalité est simple: ce qui est virtuel a une valeur virtuelle aux yeux des clients. Ce qui est concret a de la vraie valeur et vaut la peine d’être acheté.

Microsoft reprend la musique que vous lui avez achetée

MSN Music était une plateforme sur laquelle on pouvait acheter de la musique, concurrent direct de iTunes et similaires. Du fait de la technologie DRM utilisée, les musiques acquises légalement pourraient ne plus être accessibles dans les mois qui viennent.

Continue reading