La guerre froide est toujours active

L’ICANN, l’organisme qui réglemente les noms de domaine, a fort à faire avec les Russes.

Hotline's gone dead
Creative Commons License photo credit: allspice1

L’Union Soviétique n’existe plus depuis 1992. De ce fait, le code international SU a été retiré de la liste officielle des Nations Unies (la liste ISO 3166-1).

Pourtant à ce jour, l’extension Internet correspondante, créée en 1990, existe toujours.

L’ICANN essaie de la décomissionner comme ils l’ont fait pour le .YU de Yougoslavie l’année dernière, cependant des webmasters, FAI et même le registraire russes s’y opposent.

Suite à la demande formelle de l’ICANN, le registraire en charge du .SU a annoncé une baisse de prix de 80% de l’enregistrement sous cette extension, s’alignant ainsi sur les tarifs du .RU. Résultat: ils sont passés de 10000 noms de domaine actifs à plus de 45000…

Dans la foulée le registraire a aussi informé de sa décision de supporter IDN (les caractères spéciaux au niveau des noms de domaine). La période de pré-enregistrement vient d’être lancée.

L’ICANN voulait supprimer cette extension sous 1 à 2 ans et après discussion, on parle maintenant d’un délai de 10 à 15 ans…

(Source: Russian Marketer)

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

Comments are closed.