Le gouvernement veut votre avis sur les .fr

Suite au décret du 6 février 2007 qui posait le principe d’un appel à candidature pour gérer les noms de domaine en .fr , le gouvernement ouvre maintenant une consultation publique.

Cette consultation débute le 25 avril et se terminera le 24 juin 2008.

L’objectif est de recueillir l’avis du grand public et des propriétaires de noms de domaine en .fr sur la façon dont le registre devrait être géré.

Le questionnaire est un fichier PDF de 16 pages et 24 questions accompagné d’une notice d’une dizaine de pages expliquant la situation actuelle ainsi que les évolutions au sein de l’AFNIC.

Parmi les questions sur lesquelles vous pouvez donner votre avis:

– Que pensez-vous de la qualité actuelle de l’offre ?

– Que pensez-vous des critères d’obtention ? Faut-il les assouplir ? Faut-il ouvrir le .fr à tous ?

– Faut-il introduire des extensions régionales: .paris , .bzh

– Faut-il abandonner le zonecheck (il s’agit de la contrainte technique selon laquelle le nom de domaine doit être correctement configuré avant de pouvoir être acheté) ?

Je pense que les questions posées sont les bonnes questions et elles n’évitent pas les sujets qui fâchent comme le zonecheck.

Si vous avez un nom de domaine en .fr ou si vous avez déjà étudié la possibilité d’en acheter un, alors je pense que vous devez donner votre avis. Avec un peu de chance, cela fera évoluer les choses dans la bonne direction …

Note: la consultation s’étend aussi aux extensions correspondant aux territoires et départements d’Outre Mer: .tf, .mq, .re, .gp, etc…

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

2 réponses sur “Le gouvernement veut votre avis sur les .fr”

  1. Bonjour j étais en FR avant je suis passe au COM un referencement plus rapide et de meilleur position pourtant je ne paye rien en referencement je fait tous moi même mon FR était moins visite
    cordialement M Lecomte

  2. Bonjour,
    Suite à un arrêt de routage d’une ancienne adresse mail, je n’ai pas reçu la facture de mon hébergeur, mon nom de domaine est tombé dans le domaine public. Il a été racheté très rapidement par un cybersquatteur à l’affut . Mon site professionnel ( offre de cours et séminaires de dégustation) a été piraté et j’ai du payer 500 euros pour le racheter, mais surtout je n’ai plus eu aucune visibilité de mes activités pendant un mois, le temps que tout revienne en place.
    Il me semble anormal que pour déposer un.fr si on se déclare en société il faille fournir un numéro SIRET et que rien ne soit demandé à un particulier qui dépose le même nom de domaine.
    A la création le .fr avait été mis en place pour différencier les sociétés des particuliers.
    Pourquoi cette ouverture inappropriée ? raisons financières ?
    Il faudrait revenir sur ce distingo. J’ai peur que ça soit un peu tard
    Cordialement
    Robert PUJOL

Les commentaires sont fermés.