Le Win et le Yang

Le Net se rapproche se plus en plus des modèles économiques traditionnels. Preuve en sont les coups bas qui commencent à se faire jour au sein des plus grandes entreprises en ligne, à commencer par Yahoo.

En effet, le CEO de la firme aurait secrètement planifié une politique de terre brulée au cas où Microsoft aurait réussi à racheter le célèbre annuaire sous la pression des actionnaires. Jerry Yang aurait ainsi purement et simplement préparé un certain nombre de mesures visant à inciter les quelques 14000 employés de Yahoo! à démissionner dès la fusion avec Microsoft. De cette façon, le géant de Seattle se serait retrouvé à la tête d’une coquille vide qui lui aurait coûté les yeux de la tête pour rien du tout. 1,5 milliards de dollars étaient d’ores et déjà provisionnés pour finir de convaincre les salariés d’aller dans le sens de leur chef.

Outre le fait que l’ex-jeune Yang semble avoir attrapé une grosse tête digne d’un finaliste de télé-réalité, je suis content de voir que la Net-économie n’a plus rien à envier à sa grande soeur traditionnelle, et qu’on peut donc désormais mettre sur un pied d’égalité les pires patrons offline ET online. Franchement, ça motive…

Il aura fallu 70 ans à l’économie traditionnelle pour passer d’un crack boursier à une quasi-normalisation des pratiques anti-concurrentielles. Internet n’aura mis que 7 ans. Décidément, c’est vrai que tout va plus vite sur Internet.

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

Une pensée sur “Le Win et le Yang”

Les commentaires sont fermés.