80 bonnes pratiques de référencement

No 80 - ceramic
Creative Commons License photo credit: kirstyhall

Après près de 6 mois de discussion, d’écriture et ré-écriture, Temesis dans le cadre de ses laboratoires Opquast, vient de sortir la première version de la liste des bonnes pratiques qualité pour le référencement.Ce référentiel comporte 80 critères documentés et couvre tous les éléments habituels concernant le SEO : navigation, liens, attributs alt, etc…

Cette liste n’est pas une liste de suggestions ou bonnes idées de plus. Derrière ces 80 critères se trouve un vrai travail de concertation et de réflexion pour répondre à des règles qui assurent la qualité du résultat :

  • Elles doivent être vérifiables par un utilisateur extérieur au site (ce qui valide leur valeur ajoutée directe pour les utilisateurs)
  • Elles doivent être valables sur le plan international pour tous les sites
  • Elles doivent être réalistes (il est possible de les mettre en oeuvre)
  • Elles doivent représenter une valeur ajoutée pour tout ou partie des utilisateurs de sites et éventuellement pour les administrateurs de sites
  • Elles doivent faire consensus.

Pour y parvenir, la participation d’intervenants et d’experts de mondes divers (référencement white et black hat, accessibilité, qualité pour ne citer que ceux-là)  a été nécessaire. Cette liste n’aurait pas la même portée si elle était juste le fruit de mes réflexions sur un coin de table.

Les bonnes pratiques référencement sont publiées sous licence Creative commons BY-SA et peuvent donc être ré-utilisées gratuitement dans vos oeuvres.

Vous pouvez utiliser cette liste pour contrôler le travail d’une agence de référencement ou effectuer les bases du travail par vous-même.

Un peu de démystification du monde secret du référencement ne peut pas faire de mal.

PS : l’annonce officielle est sur le blog Temesis

Les référenceurs veulent des standards

Solitude
Creative Commons License photo credit: Mortimer62

Il y a quelques jours, le site Search Engine Roundtable a posté les résultats d’un sondage effectué auprès de la communauté de référenceurs qui le fréquente.

A la question « A-t-on besoin de standards en référencement ? », deux tiers des participants ont répondu « Oui ».

Le sujet porte à controverse puisque bon nombre de référenceurs utilisent des techniques « black hat » ou « grey hat » qui ne seront jamais des standards.

Par ailleurs, est-il possible de définir des standards alors que les moteurs ne désirent pas communiquer sur leurs critères ?

Qu’en pensez-vous ? A-t-on besoin de standards en référencement ?

Devenez référenceur certifié

Un des problèmes majeur rencontré par les référenceurs est d’expliquer au grand public ce qu’ils font. Certains se contentent d’un « je travaille dans l’informatique » et d’autres de « je mets les sites Internet en haut de Google ».

Un problème encore plus gênant est lors de la discussion avec un employeur potentiel. Comment lui expliquer votre valeur ? Comment lui démontrer que vous savez de quoi vous parlez ? Comment lui prouver que vous êtes le meilleur choix pour le poste ?

Continue reading

La fin du référencement publicitaire

Une recherche sur Google sur le terme « referencement publicitaire » renvoie plus de 297 000 réponses. La requête « mangeur de cigogne » (populaire du fait d’un concours de référencement) ne renvoie que 26 000 réponses. Pourtant seule la popularité du deuxième terme vous surprend alors que ça devrait être le contraire.

Continue reading