L’affiliation ne demande pas d’intelligence

Gambling Mouse
Creative Commons License photo credit: belboo

L’affiliation est une approche intéressante pour gagner de l’argent en ligne, encore faut-il le faire correctement. Certains vont dire qu’il faut le faire avec « intelligence » et derrière ce terme ils mettent de nombreuses techniques de manipulation comme le masquage des liens. Personnellement je pense qu’il faut le faire avec respect du lecteur.

J’ai par exemple été contacté il y a quelques semaines de cela pour publier ici-même un billet sponsorisé sur le sujet des jeux d’argent.

Ma réponse initiale a été de demander au sponsor éventuel quel rapport il voyait entre ce modeste blog et les casinos. Il m’a répondu qu’il trouverait une approche qui respecte la thématique de ces lieux et qui profiterait donc aux lecteurs.

Il m’a ensuite montré quelques articles qui avaient été écrits dans le cadre d’un sponsoring similaire et m’a proposé de soit lui donner un thème à traiter ou si je préférais d’écrire moi-même l’article.

Cela m’a semblé correct et respectueux de ce blog et surtout de vous, les lecteurs.

Au lieu de se retrouver avec un article vantant les mérites de la roulette, j’ai donc écrit ces quelques lignes qui vous expliquent comment on peut faire un billet sponsorisé qui respecte les lecteurs et leur apporte quelque chose.

Ce billet comporte donc deux liens pour lesquels j’ai été rémunéré. Je n’estime pas vous avoir manqué de respect, ni avoir fait preuve d' »intelligence » et avoir au contraire suivi la ligne éditoriale habituelle et en prime les amateurs des sujets traités par ces liens y trouveront leur bonheur. D’accord ? Pas d’accord ? Les commentaires vous sont ouverts.

Jeu, sexe et noms de domaine

IMG_4005
Creative Commons License photo credit: Lucy Boynton

Le sexe vend.

Le jeu vend.

Combinez les deux avec la rareté des noms de domaine (après tout il n’existe qu’un exemplaire de chaque nom) et vous avez une bonne méthode pour gagner (ou dépenser) une bonne pile d’argent.

Poker.org vient de se vendre pour 1 million de dollars. L’acheteur est une société spécialisée dans l’affiliation en jeux en ligne comme le poker, les paris et autres activités similaires.

Comme je suis sûr que vous regrettez de ne pas l’avoir acheté, je suis heureux de vous annoncer que vous avez un mois pour vous préparer à la vente d’un nom de domaine nettement plus intéressant.

Ce nom est tellement connu et son histoire tellement tumultueuse (avec vols, procès, détournements, …) qu’un livre a même été écrit sur son histoire.

Je vous parle de sex.com

La société qui l’aurait acquis en 2006 est actuellement en liquidation et le nom de domaine se retrouve donc aux enchères à New York le 18 mars 2010.

La vente est publique et ouverte à tous, sous réserve de produire un chèque de banque d’une valeur de 1 million de dollars.

Hum… Allez-vous garder poker.org ou acheter sex.com ?

Moins cher que gratuit

Vos clients sont des êtres humains avant tout et ils souffrent donc des défauts des humains. L’un de ces défauts (certains dirons qualité) est de vouloir payer toujours moins pour des prestations ou des produits.

Money Coins by Photos8.com
Creative Commons License photo credit: Photos8.com

C’est pour cela que nous avons tendance à acheter des produits en solde ou profiter des offres « un acheté, un gratuit ».

Sur Internet, le gratuit abonde: conseils, informations, ebooks, services… Tout – ou presque – existe en version gratuite.

Si vous prenez cette route, il sera donc difficile de vous démarquer. Vous devez aller plus loin. Qu’est-ce qui est mieux que gratuit ? Tout simplement « moins cher que gratuit ».

Impossible ? Non, pas du tout. Voici quelques exemples:

– des services de rentabilisation: vous utilisez gratuitement la plateforme et elle vous fait gagner de l’argent. C’est typiquement le cas des plateformes d’affiliation.

– des services d’optimisation: l’accès au service est gratuit et il vous permet d’améliorer vos revenus existants en optimisant votre approche. C’est le cas par exemple de la plateforme Above qui optimise les revenus des domaineurs qui font du parking.

– un partage des revenus: l’utilisation est gratuite et vous touchez une partie des revenus publicitaires. C’est le cas de certains services de Google comme par exemple le moteur personnalisé.

Proposez-vous du gratuit actuellement ? Si oui, pouvez-vous faire encore moins cher ?

Le contenu dupliqué vous stresse ?

Un peu partout sur Internet on lit des histoires effrayantes concernant le contenu dupliqué. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, il s’agit de la possibilité d’avoir le même texte ou la même page disponibles sur plusieurs adresses, voire plusieurs sites différents.

En terme de référencement, cette duplicité peut poser des problèmes: en effet, Google et consorts évite de montrer dans les pages réultats plusieurs résultats qui sont la même page. Il est donc nécessaire d’aiguiller Google pour optimiser au mieux le référencement et lui faire afficher la page que l’on veut.

Alors que pour la duplication sur d’autres sites, il est difficile d’agir, il est maintenant possible d’éradiquer totalement tout risque de « duplicate content » sur un même site. La procédure est très simple et est supportée par la majorité des moteurs sont Google, Yahoo et Bing.

Continue reading

Répondez-vous personnellement au téléphone ?

Vous passez beaucoup de temps à tenter de développer vos ventes en ligne. Vous dépensez des fortunes en publicité, affiliation et autres systèmes de promotion.

Vous êtes conscient de l’image de l’emailing et vous faites donc le nécessaire pour avoir des listes propres, qualifiées et ciblées. Sans oublier l’aspect opt-in.

Par contre avez-vous réfléchi au téléphone ?

Continue reading

Les revenus Internet bientôt taxés

Avec le statut d’auto-entrepreneur, le gouvernement s’était attaqué aux vendeurs plus ou moins occasionnels sur Internet (sur eBay en particulier).

Un nouveau chantier vient d’être lancé: celui de la taxation de tous les autres revenus: légaux, marketing, créatifs et télécoms. Ces revenus comprennent les revenus publicitaires obtenus par affiliation.

Continue reading