Une image ne vaut pas un mot

« Une image vaut mille mots » est le vieil adage populaire.

Une image transporte plus de sens, plus d’émotions, plus d’explications que beaucoup de lignes de texte.

Pourtant parfois une image est moins claire qu’un mot. C’est souvent le cas des icones. Ce sont des images simplifiées, stylisées, limitées à quelques couleurs.

Hus
Creative Commons License photo credit: trygu

Leur signification vous est probablement évidente, mais l’est-elle pour vos visiteurs ?

Un  exemple évident: l’icone « maison » (vous savez un carré avec un triangle au dessus). On la croise souvent pour renvoyer à la page d’accueil. Pourquoi ? D’où vient cette signification ?

Les premiers développeurs Internet français  à l’utiliser l’ont fait simplement parce que les web designers anglophones le faisaient. Et ceux-ci le faisaient parce que la signification était évidente: maison = « home » en anglais et la page d’accueil s’appelle la « home page ».

Est-ce que cela a le même sens en français ? Absolument pas. Est-ce que ce symbole est compris immédiatement ? Non plus.

Evitez les icones et symboles qui n’ont pas sens. Si une personne prise au hasard dans la rue ne comprend pas votre icone, c’est qu’elle n’est pas claire. Evitez les ambiguités et utilisez du texte.

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

5 thoughts on “Une image ne vaut pas un mot

  1. Je ne suis pas du tout d’accord, une icône maison redirige bien vers une « home page » qui est appelé en français page d’accueil. Hors l’accueil d’une maison existe bel et bien… bref c’est tout à fait logique! On se retrouve à la porte d’entrée de la maison (le site), donc à l’accueil de la maison (du site).

  2. @Michel Dans ce cas pourquoi le bouton de retour à l’accueil en français s’appelle-t-il généralement « Accueil » et non pas « Maison » ?
    Vous essayez de justifier quelque chose qui n’a pas de sens et qui est juste un import par des techniciens: « tiens, les Américains et Britanniques mettent une maison comme icône, je vais faire pareil parce que c’est joli ».

  3. intérêssant comme remarque, c’est vrai qu’à force trop de copier des modéles existants on oublie que derriére chaque modéle (chaque représentation d’icône dans le cas de l’article) il y a une logique respéctée…
    Maxime, Merci pour l’article, en fait pour tout le blog