On vous déteste, et alors ?

Si vous faites quelque chose de novateur ou de différent, vous allez surprendre certains et en choquer d’autres.

Vous allez aussi probablement vous mettre à dos quelques personnes.

Ce n’est pas une raison pour abandonner. C’est parfois un signe qui montre que vous avez raison. Quelques exemples:

I can't stand to look in the mirror anymore
Creative Commons License photo credit: stephanieanneplease

  • Encyclopaedia Universalis déteste Wikipédia
  • les libraires détestent Amazon
  • les agences de rencontre détestent Meetic
  • les maisons de disque détestent Deezer et Spotify
  • les antiquaires détestent eBay
  • les journalistes détestent Google News
  • les facteurs détestent les emails

Si un groupe de personne déteste ce que vous faites, c’est peut-être parce que vous faites évoluer les choses ?

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

6 thoughts on “On vous déteste, et alors ?

  1. On peut en ajouter d’autres comme ca !
    Les ptits commerçant n’aiment pas le e-commerce.
    La télévision n’aime pas Youtube.
    Les profs n’aiment pas la vente de devoirs et de mémoires.
    L’industrie de la musique n’aime le partage de fichiers…

    Mais si tout le monde nous aime? Est ce mauvais signe pour autant?

  2. [quote] Mais si tout le monde nous aime? Est ce mauvais signe pour autant? [/quote]

    Certainement !

    Si cela m’arrive un jour je me suicide direct 😉

  3. Si tous le monde nous aime alors ça veut peut-être dire que l’ont retourne trop souvent ça veste.
    Ou alors que franchement ont fait fausse route pour ne pas être apprécier.

  4. ca m`interpelle ce sujet,

    Car souvent je suis frustrer quand je voit mes compétiteurs réussir cependant l`aspect positif est que je suis apeller a me dépasser dans bien des domaines comme par exemple le référencement et le positionnement de mon site versus mes compétiteurs et j`obtient de très bon résultat au final.

    Aussi j`aime bien innover tester des sentiers qui n`ont pas été tester par d`autre et je sais que je fait des envieux dans ce domaine.

  5. « les facteurs détestent les emails »
    Les facteurs adorent les email, ça leur (me) fait moins de travail :)