L’opt-in n’existe plus en France

tdwg09 152
Creative Commons License photo credit: cyanocorax

La Commission Générale de Terminologie et de Néologie a décidé il y a quelques jours l’abandon du terme opt-in. Il est maintenant demandé d’utiliser le terme « option d’adhésion ».

Pour ceux qui font encore un peu d’opt-out, sachez que depuis le 27 décembre, vous faites de l' »option de retrait ».

Quant au vénérable skyscraper, il se retrouve sous la dénomination officielle de bannière.

Je vous laisse consulter la liste exhaustive sur: http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20091227&numTexte=71&pageDebut=22539&pageFin=22541

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

9 thoughts on “L’opt-in n’existe plus en France

  1. Ah ! Quel bonheur, cet Etat français qui se mêle même de ça, comme si on était cons au point de ne pas savoir que c’est un opt-in ou un opt-out. Enfin bref, ils sont tellement au faîte du sujet qu’ils n’ont même pas prévu de traduction pour « cloud computing ». Dans 5 ans peut-être ?

  2. Elle a du charme La langue française Non ?
    C’est sur que de franciser des termes comme ça, nous choque, mais bon !
    Et puis après nous, on l’appelle comme on veut non mais

  3. Il y a d’autres perles dans le document, notamment le « web service » qui devient « service de la toile ». Je me vois bien parler de « services de la toile » en réunion…

  4. Bon c’est complètement bidon, et ça ne servira pas (effectivement, la palme au « service de la toile »). Ça aurait peut-être plus de sens si c’était plus rapide, au lieu de sortir des traductions 4 ans après l’adoption des termes anglophones partout.

  5. Je trouve ça bien tant que ça reste compréhensible.

    J’aime beaucoup le français, je le préfére largement à l’anglais.

    Vive les traductions!, non mais marre de se faire envahir par des
    mots anglais 😀

  6. C’est vrai que l’anglais on s’y est habitué dans les termes informatique, mais avant il y avait deja des mots entré dans la langue sans que l’on éprouve le besoin de les traduire ! y’en a plein le dico non !
    la langue française est bien mais ne passe pas partout parce que comme dit Jimmy, on mets tellement de temps à réagir pour nous en imposer une version french que ça ne vaut plus le coup et ce n’est pas faux.

  7. Optin ou option d’adhésion… Encore une perte de temps de nos chers « intellectuels » qui n’ont toujours pas compris que le peuple en avait rien à « foutre » de leurs décisions. Si la rue décide que cela restera en « franglais » cela le restera !