Le référencement : une affaire d’hommes ?

Les hommes auraient-ils plus de prédispositions pour le référencement que les femmes ?

Female

Creative Commons License photo credit: Kate_A

De prime abord quand on pense référencement, on pense Internet, informatique, langage de programmation et donc à un monde majoritairement masculin.

En réfléchissant un peu plus au référencement, on pense rédaction, orthographe, subtilité de la langue française, un monde en grande partie féminin.

De ce fait, vaut-il mieux être un homme ou une femme pour effectuer un référencement de qualité ?

Pour être un bon référenceur, une femme doit apprendre la logique et le jargon du métier et savoir appliquées des procédures techniques. Un homme, quant à lui, doit apprendre à manier la langue française avec précision et poésie.

En tenant compte de ceci, à qui feriez-vous le plus confiance en tant qu’expert en référencement : à un homme ou à une femme ?

Heureusement tout ceci n’est que cliché…

Il suffit que chaque homme exploite sa part de féminité et chaque femme sa part de masculinité pour résoudre le problème et rétablir l’équilibre entre hommes et femmes dans le monde impitoyable du référencement.

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

4 réponses sur “Le référencement : une affaire d’hommes ?”

  1. Bonjour chère Clotilde,
    Alors vous associez l’orthographe avec le monde féminin, mais vous même vous nous avez fait une belle faute : « une femme doit apprendre la logique et le jargon du métier et savoir appliquées des procédures techniques » -> savoir mordre, donc savoir appliquer
    Nous mettrons ceci sur la non relecture 😉
    Excusez moi mais j’ai pas pu résister ! C’est ça d’avoir des parents instit 😉
    Bonne journée

  2. le référencement une affaire d’hommes ,je ne le pense pas.moi je crois qu’en chacun de nous il existe des capacités que seuls le desir et la passion d’apprendre ou d’exercer peuvent réveiller.le charisme est d’aurant plus important dans ce métier et présent en chacun de nous. il nous revient de le developper.

  3. Excellent commentaire Mélanie ;-)) !!!
    Ceci n’enlève rien à la qualité de l’article. Je suis rédacteur dans un journal d’entreprise, et même après plusieurs relecture, il m’arrive parfois de laisser des fautes.
    Pour ce qui est du référencement, il n’existe pas en effet de recette miracle, même si de bonnes connaissances du fonctionnement des moteurs de recherche sont nécessaires.
    Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une affaire d’hommes ou de femmes, l’essentiel est dêtre inventif, et réactif. Je suis assez d’accord avec stendal, il s’agit de développer les capacités et le côté créatif qui existe en nous. Le référencement ne s’apprend pas dans un cours magistral, ni dans les livres.

Les commentaires sont fermés.