Le choix du nom

Une discussion sur Forum Marketing ces derniers jours m’a fait réfléchir aux différentes approches possibles pour choisir un nom.

Thank You For Smoking
Creative Commons License photo credit: P/UL

Que ce soit un nom de domaine, un nom de société, le titre d’un livre ou d’un film, il n’existe au final qu’un nombre restreint d’approches possibles:

  1. Prendre un nom descriptif. C’est le cas de forum-marketing.com .
  2. Se baser sur un nom propre. C’est le cas de Citroen ou de Andersen.
  3. Inventer une marque. C’est le cas de Yahoo ou de Wanadoo.
  4. Faire de l’humour et manier le second degré. C’est le cas de Chauffeur de Buzz ou de Une Araignée au Plafond . C’est aussi le cas de ce blog.

Si vous ne pensez qu’au référencement, le seul choix possible est le premier mais il a le désavantage de ne pas permettre de créer une marque. Pouvez-vous vivre avec ce choix pendant 20 ans ?

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

7 thoughts on “Le choix du nom

  1. Inventer une marque dans le genre « wanadoo », c’est s’exposer à etre rapidement ringardiser. Tous ces noms de marque avec ce genre de consonance avec des mélanges grecs ou latins ne sont plus forcément à la mode.

    Wanadoo a été effacé des tablettes et je pense que le grand public s’en fiche comme d’une guigne (en revanche, je peux toujours utiliser des expressions ringardes ! :p)

  2. Bonjour

    Le choix d’un nom est primordiale.
    Avoir une vision à court ou long terme.

    Au niveau référencement – c’est du court terme.
    Le choix d’un nom de marque sur du long terme est un choix beaucoup plus payant.
    Au niveau de l’identification de cette marque par vos clients.
    On parle ici de fidélisation.
    Même si le net est un marché avec ses propres règles – cette notion s’applique
    et prend toute a force si on l’utilise à la fois du marketing sur internet et sur les réseaux physiques.

    Frédéric

  3. J’ajouterais l’anagramme comme approche particulière ! Vous n’êtes pas d’accord ?

  4. C’est une vraie problématique, mais je ne suis pas d’accord sur la conclusion de l’article : on peut tout à fait avoir un nom définir pour le référencement et en faire une marque. Forum-marketing en est un exemple, tout le monde vous connait. Dans le même genre d’idée, dans le domaine du blackjack, les gens cherchent mon site « guide blackjack » bien davantage aujourd’hui que le site est devenu une référence qu’aux débuts du site. Un site de référence, quel que soit son nom, devient une marque (que en en effet on ne pourra pas déposer si c’est deux mots accolés, on est d’accord).

  5. Interessant comme post , par contre pour ce qui est des petites entreprises utiliser son nom d’entreprise n’est pas forcément la meilleure idée si elle est inconnue !

    d’autant que si l’on change d’avis on a qu’à acheter le nom de domaine avec son nom d’entreprise et faire une redirection