Un exemple de filtrage réussi

iwlibrary

On sait que poser des questions réduit le taux de participation ou d’inscription.

Un service totalement libre aura toujours plus d’utilisateurs que si l’offre demande à s’inscrire, et celle-ci aura plus plus de membres si on demande uniquement l’adresse email et pas le nom, l’adresse, la date de naissance, etc…

C’est logique : on a peur de donner des informations sur soi-même et on est réticent à le faire sauf si c’est justifié.

Il est possible d’utiliser ce fait pour filtrer la quantité de réponses reçues lors d’une consultation.

Voici un exemple réel : il s’agit d’une consultation publique concernant le futur des bibliothèques. Elle est réalisée par le Conseil Régional d’Ile de Wight.

Les questions en haut sont :

  • Utilisez-vous les bibliothèques ? La bibliothèque que vous utilisez le plus est : ….
  • Quels commentaires avez-vous sur les bibliothèques ?

Ensuite viennent les informations pour déterminer le profil des répondants :

  • Etes-vous homme ou femme ?
  • Etes-vous enceinte ou avez-vous accouché récemment ?
  • Dans quelle tranche d’âge vous situez-vous ?
  • Quel est votre situation maritale : célibataire, marié, divorcé, pacsé, co-habitant, veuf
  • Avez-vous une maladie grave, un handicap ou une infirmité ?
  • Si oui, est-ce que cela limite vos activités ?
  • Vous considérez-vous : hétérosexuel, homo, bisexuel, autre, préfère ne pas répondre
  • Avez-vous ou envisagez-vous de changer de sexe : Oui, non, préfère ne pas répondre
  • Quel est votre origine ethnique (c’est une question standard en Grande Bretagne pour vérifier que les minorités sont bien représentées et respectées)
  • Quelle est votre religion ?

Comme vous vous en doutez, dès que l’on arrive aux questions sur l’orientation sexuelle et le changement de sexe, on perd près de 100% des lecteurs. Ne me demandez pas la relation entre ces questions et les bibliothèques, il n’y en a pas. Le but est simplement de s’assurer de n’avoir aucune réponse. Je trouve que l’objectif est atteint.

Un modèle à garder en exemple.

Vous pouvez accéder au formulaire en taille réelle : consultation sur les bibliothèques

Ne me faites pas réfléchir

Si vous voulez que je consulte votre site, que je m’en souvienne, que j’achète ce que vous proposez et que j’en parle à tous mes amis, ne me faites pas réfléchir.

Un internaute décide en moins de 15 secondes si une page l’intéresse ou non. Si je dois mettre plus de 15 secondes à comprendre ce dont vous parlez, alors je serai déjà ailleurs.

Continue reading

Le web perd-il ses liens ?

Une tendance semble se dégager depuis quelques mois sur Internet: de plus en plus de sites de la catégorie journalistique rendent leurs liens non cliquables.

C’est le cas par exemple du site du journal Le Monde. L’article qui annonce l’ouverture du site Vie de Mome comprend une seule mention de l’adresse du site, en fin d’article et cette URL n’est même pas cliquable.

Continue reading

Le WWW n’a pas d’avenir

Les adresses Internet sont des créations techniques. Même si elles ont un aspect plus avenant que les adresses IP, elles en restent néanmoins conçues par des techniciens.

C’est pour cela qu’une adresse Internet commence par http:// qui précise le protocole. Seuls les puristes mettent encore ces caractères, puisqu’ils sont implicites dans le navigateur.

C’est parce que c’est une création technique, que l’adresse se poursuit par www qui précise le type de contenu.

Continue reading