Ce que Google sait sur vous

Google a une galaxie de sites et services et en fusionnant et en recoupant toutes les données de ces services, Google a une très bonne vue sur vos agissements en ligne ainsi que sur qui vous êtes. Passage en revue de ce que Google sait sur vous:

I'm Watching You
Creative Commons License photo credit: ЕленАндреа

  1. Ce que vous cherchez. Je ne pense pas avoir besoin de donner de détails.
  2. Les pages que vous visitez: puisque AdSense est utilisé sur la plupart des sites, Google peut vous suivre de sites en sites.
  3. Les blogs que vous lisez: soit ils sont hébergés par Blogger, soit vous les lisez dans Google Reader.
  4. Le trafic de vos sites grâce à Google Analytics
  5. Avec qui vous communiquez: si GMail est votre plateforme d’emailing, Google sait qui sont vos contacts, à quelle fréquence vous discutez et de quoi vous parlez.
  6. Ce qui se trouve sur votre ordinateur. Google Desktop indexe le contenu de votre disque dur, si vous l’utilisez Google sait ce que vous stockez.
  7. Ce que vous calculez, écrivez, traitez: Google Docs et Google Spreadsheets sont très pratiques, mais le contenu des documents est évidemment accessible à Google.
  8. Ce que vous faites de vos journées, grâce à Google calendar.
  9. Ce que vous revendiquez publiquement: tout ce que vous mettez sur Viadeo, LinkedIn, Facebook, Twitter, … est potentiellement indexé par Google.
  10. Où vous êtes et où vos amis sont: grâce à Google Latitude et Google Maps sur un téléphone portable.
  11. Les vidéos de que vous regardez: YouTube appartient à Google…
  12. Ce que vous étudiez: Google Books est un bon point de départ.
  13. Si vous utilisez Chrome, potentiellement toutes les pages que vous visitez sont connues.
  14. Si vous n’utilisez pas Chrome mais que vous utilisez la Toolbar, alors Google sait tout ce que vous visitez.
  15. Votre adresse: je suis sûr que vous l’avez déjà saisie dans Google Maps. Et si ce n’est pas le cas, vous avez bien un compte AdSense ? Ou un compte AdWords ?
  16. A quoi vous ressemblez: si vous utilisez Picasa, Google a accès à toutes vos photos.
  17. Ce que vous voulez vendre et l’activité de votre société: les mots clefs achetés dans AdWords sont un bon indicateur.
  18. Ce qui est important à vos yeux avec l’outil de veille Google Alerts
  19. Votre profil public si vous l’avez renseigné dans Google Profile.

Faut-il avoir peur de Google ? Je vous laisse décider.

Article librement inspiré de Courtney Philips sur e-justice.

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

19 réponses sur “Ce que Google sait sur vous”

  1. Moi je me pose des questions; quelle définition pourrait-on donner à Google? ( en lisant cet article c’est plus qu’un moteur de rechercher) Où va Google dans son développement? c’est à dire aussi que sera et comment sera Google dans 5,10 ou 20 ans?

  2. Effectivement, c’est inquiétant…
    Je pense que google est une plateforme publicitaire dont le but est de fidéliser un maximum d’utilisateur afin d’être toujours plus pertinent pour ces annonceurs.
    Plus google nous connait, plus il y a de critère pour rendre les adwords pertinents.

    Des algorithme comportementaux sont développer afin de rapprocher l’offre de la demande.
    Je ne crois pas que google en soit pour autant dangereux (sauf si…)
    En effet les informations récoltés ne sont pas traité par des Humains mais par de robots disposant d’outils statistiques exponentiels. Bref il ne faut pas confondre la récolte d’information statistiques avec de l’espionnage ou les Renseignement Généraux.

    Bien sur il faudrait permettre au utilisateur de s’impliquer dans les décisions visant au traitement de leurs données, se qui est impossible dans un système économique de se type.

    Bref espérons qu’un tel pouvoir n’est ou ne sera jamais aux mains du méchant. 🙂

    Advienne que pourra

  3. Bonsoir,
    peur… non. Je ne pense pas être assez importante pour que Google, quoi ou qui que ce soit, s’intéresse à ma petite vie.
    Je pense qu’à partir du moment ou on fait un usage fréquent d’internet, blogs, froums, achats, ventes, communication, boulot, etc… on renonce de toute façon à un certain anonymat.
    Il n’y a qu’à voir les pubs tous les jours dans les boîtes mail de sites que l’on ne connaît même pas, des centaines d' »amis » que l’on se fait sur certaines plates-formes, des gens qui veulent s’ajouter à mon messenger que je ne connais de nulle part… je ne parle même pas de ces pseudos appels à l’aide pour sortir urgemment de je ne sais quel pays, en échange d’une récompense monétaire, un engrenage absurde que je ne me donne même pas la peine de lire jusqu’au bout.
    Ici même notre email est requis pour commenter cet article, certes il ne sera ni affiché ni diffusé, me direz vous… moi je sais seulement qu’il va voyager dans réseau virtuel inextricable. 😉

    Mais si ces entités en savent tant sur nous… pourquoi la prolifération de blogs et sites pro-ana (ma lutte du moment !), des réseaux pédophiles, pornographiques, terroristes, sectaires, etc…? Que google ou un autre s’intéresse donc à ceux-là, voilà qui serait plus utile que de lire mes mails, regarder mes photos ou écouter ma musique !

    Même pas peur ! 🙂

  4. et hop… aussitôt un mail automatique provenant de chez vous dans ma boîte… dîtes, vous n’allez pas m’inonder de pubs, hein ?! 😉
    Ciel, que je suis heureuse de ne pas avoir peur d’internet ! 😀

  5. Personnellement je me fiche de ce que Google « sait » sur moi, en ce sens où ce « savoir » est très virtuel. En effet, sauf à volontairement effectuer des recherches me concernant personnellement, Google certes stocke des données me concernant, mais n’en fait pas grand chose. Sauf bien sûr les processus automatiques (notamment AdSense et ses annonces ciblées).

    Il est certain toutefois que si je cherchais des vidéos pédophiles sur YouTube, ou si j’échangeais des plans d’attaque avec le bras droit de Ben Laden en utilisant Gmail, je pourrais certainement être beaucoup plus préoccupé de mon avenir…

    Non, la seule chose qui m’inquiète en fait, c’est que Google est allé beaucoup plus loin que Microsoft en termes de position dominante, et que cela ne semble pas pour autant intéresser les autorités de régulation outre-mesure. Je n’ai rien contre Google, mais ne voudrais cependant pas d’une main-mise totale et absolue de la compagnie sur le réseau.

    A lire sur le blog de Jean Lançon: S’aider soi-même par l’auto-hypnose

  6. Bonjour,
    je ne suis pas sûre d’ailleurs que google ait cette exclusivité, bien qu’étant sûrement le plus intrusif,je ne sais pas si vous avez remarqué, moi j’ai plusieurs boîte d’e-mails ayant chacune plus ou moins leur spécificité, dans chacune d’elle les annonces ou pub que je vois correspondent plus ou moins, aux e-mails, recherches ou sites visités à partir de cette messagerie.Pas de quoi avoir peur, juste désagréable,surtout quand ça leur permet d’imposer de nouvelles modifications comme c’est arrivé sur spaces.Live l’année dernière sur les blogs sans en avertir qui que ce soit chamboulant tout et laissant les bloggeurs dans une pagaille sans pareille.
    Babs

  7. Bonjour,
    je peux vous certifier que c’est vrai, faites l’essai d’avoir un certain nombre d’adresses e-mails, et ciblez bien chacune d’elle dans une spécialité, vous verrez que toutes les pubs qui apparaissent à côté correspondent précisément aux e-mails envoyés/reçus sur l’adresse ciblée.
    Babs

  8. Que ça soit Google ou Facebook ou autre, aucun d’entre eux ne nous rassure sur la confidentialité de nos données, mais je pense que Google va beaucoup plus loin en matière de « violation de la privée » comme par exemple « Google Street View « , est un des (nombreux) services de ce dernier qui permet de naviguer virtuellement dans les rues de grandes villes,et ça grâce à Une voiture équipée de caméras circule dans les rues en prenant des images, et je cela grave que même les autorités n’appliquent même pas une loi contre ça, bientôt on va se voir sur le net à notre insu, espérons que ce jour n’arrivera jamais!

  9. bin si google surveille les rues il va aider les flics dis-donc, il doit enregister pas mal de crimes avec toutes ces caméras dans les grandes villes !
    « bientôt on va se voir sur le net à notre insu »… et là, on est où au juste ?
    faut arrêter la psychose, ou jeter son ordi… je suis d’accord sur une chose : pas de quoi avoir peur !

  10. C’est vraiment effrayant le nombres d’informations que google peut archiver sur chacun de nous ( à travers notre IP ) ! Et on ne peut d’aucune façon savoir si elle utilise ces infos ou pas ! Mais n’oublions pas d’autres société comme Facebook

Les commentaires sont fermés.