Les blogs font-ils partie d’Internet ?

C’est la question que je me pose quand je vois les résultats d’un sondage de PC Inpact sur l’utilité de Wikio .

PC Inpact a un lectorat très cultivé informatiquement et internètement parlant, et pourtant près de la moitié de ses lecteurs ignorent ce qu’est Wikio.

the cybercafe (and sewing room) at stonelake farm
Creative Commons License photo credit: davidsilver

C’est d’autant plus intéressant que les demandes récentes de blogueurs célèbres pour ne plus figurer dans le classement Wikio ont fait couler beaucoup d’encre. L’actualité aurait donc dû marquer les lecteurs de PC Inpact.

Que faut-il en penser ? Simplement que la blogosphère est un club fermé, avec ses codes, ses idoles et ses codes et qu’elle se regarde le nombril. C’est ailleurs le point de vue que l’on trouve sur le blog Cecidit.

Je pense que beaucoup de blogueurs oublient le but premier qu’ils avaient en publiant un site: communiquer avec d’autres personnes.

J’ai d’ailleurs posté il y a 18 mois un article qui montrait déjà cette tendance: l’auteur du blog Embruns rejetait le terme blog, au profit du mot « carnet web ».

En conclusion: si vous ne faites pas partie de blogosphère, vous ne perdez probablement pas beaucoup de choses…

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

7 réponses sur “Les blogs font-ils partie d’Internet ?”

  1. J’aime beaucoup ces petits billets « coup de gueule » en indiquant, à la fin son point de vue.

    Je pense qu’on peut tenir son blog (qui est parfois plus pratique qu’un site standard) mais la communauté vient à nous plutot que l’inverse…

    Et effectivement, cette communauté là se regarde le nombril…

  2. @Florent : 49.9% des sondés (plus de 2000) indiquent ne pas savoir ce qu’est Wikio. Donc oui, statistiquement une majorité (50.1%) sait ce que c’est. Mais est-ce que 0.2% est représentatif comme écart ?

  3. Tout à fait d’accord avec toi.
    j’avais posté un article sur mon blog « la blogosphère, l’écriture et les cons ». J’ai reçu tant de commentaires injurieux par des personnes qui se sentaient visés que j’ai été contraint de le supprimer…

    A lire sur le blog de Patrick FORT: RACONTEUR D’HISTOIRES

Les commentaires sont fermés.