Quel genre d’internaute êtes-vous ?

Riders survey
Creative Commons License photo credit: kimubert

Répondez aux questions suivantes:

1- Combien d’heures surfez-vous par semaine ?

  • A- moins de 5
  • B- moins de 20
  • C- plus de 20

2- Quel navigateur utilisez-vous ?

  • A- Firefox
  • B- Internet Explorer
  • C- Chrome
  • D- un peu de tout

3- Combien de sites avez-vous ?

  • A- aucun
  • B- 1
  • C- 2 à 5
  • D- plus de 5

4- Pensez-vous qu’on puisse vivre sans Internet ?

  • A- oui
  • B- non

5- A combien de questions de ce sondage avez-vous répondu ?

  • A- 4
  • B- toutes

Voilà qui prouve que vous ne pouvez pas résister à un sondage (ou un test de personnalité ou similaire). Vos clients non plus. Exploitez-vous leur faiblesse ?

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

42 réponses sur “Quel genre d’internaute êtes-vous ?”

  1. Bonjour,

    Au travers de ces tests, les visiteurs cherchent en réalité des réponses à des questions qu’ils se posent (ça peut sembler contradictoire de répondre à des questions pour avoir des réponses à d’autres questions …).

    C’est en exploitant cette situation que l’on peut parvenir à toucher une cible plus efficacement (un intérêt total, une position de force, etc …). Les sondages sont d’autant plus intéressant qu’ils englobent la personnalité de l’utilisateur et lui donnent des réponses qu’ils ne connait pas, comme les tests de personnalités : pratiquement tout le monde en a fait et en sont friands, même s’il sont vraiment loufoques ( ex : sur Facebook ).
    Quand un sondage n’implique pas directement la personne mais la place en élément extérieur de « mesure », son impact est dilué.

    Amicalement,

    Guy.

    P.S. : je me suis fait avoir.

  2. Purée, je me fais deux fois avoir dans la même journée (ça et le « lien »).
    Après, je ne suis pas sûr que ce soit utilisable dans beaucoup de site sans frustrer le client à la fin. Parce qu’il faut quand même avoir quelque chose à lui dire, non ?

  3. @Sebastien: l’idée n’est pas de faire un test ou un sondage juste pour en faire un, mais d’en créer un qui soit utile et permette d’amener un trafic qualifié ou de générer des contacts intéressants.

  4. Je ne pense pas que la curiosité est une faiblesse, c’est vrai que faire un sondage peut nous donner quelques informations importantes de nos futur clients mais il faut prendre ces précaution et ne pas faire confiance aux résultats à 100%.

  5. Je pense également que les questions auxquelles on est plus amené à répondre sont des questions auxquelles on se pose. Il faut donc trouver des questions qui apportent de la valeur et qui permettent aux gens de se découvrir en même temps et c’est le jackpot

  6. Ceci étant, un sondage qualitatif peut aussi être un moyen de cerner le client et donc de mieux répondre à ses besoins (dans notre domaine spécifique de l’immobilier notamment).
    En ce sens, la suggestion de Maxime garde toute sa pertinence.

  7. Ha ha ha, je dois être anormal, j’ai lu la phrase « Répondez aux questions suivantes: » puis je suis allé tout en bas de l’article, pour lire si les questions allaient donner lieu à une analyse intéressante ou pas. et je lis « Voilà qui prouve que vous ne pouvez pas résister à un sondage (ou un test de personnalité ou similaire). Vos clients non plus. Exploitez-vous leur faiblesse ? ».

    Bon, ben finalement, j’aurai économisé quelques secondes de ma pause café. 😀

  8. @Mickael H. Oui j’ai fait pareil, puis j’ai relu puisque je ne comprenais rien… Sinon les « geekotest » existe depuis un moment, d’autres sondage sur la net addiction aussi. Mais celui-ci est bien marrant, en seulement 44 (5?) questions. BRAVO !

  9. Le sondage comme le test de personnalité est de plus en plus utiliser pour connaitre ses clients, c’est d’ailleurs pour ça qu’il est maintenant utilisable en natif avec Magento.

  10. Moi aussi, je me suis fait avoir 2 fois. Lien + Sondage.
    C’est extrêmement rageant de se faire avoir, mais c’est une leçon qu’on ne peut oublier lorsque c’est amené de la sorte !
    Je vous dis zut et merci, les 2 à la fois .

  11. « Exploitez-vous leur faiblesse ? » Des clients ? non, jamais.
    « Exploitez-vous leur force ? » Des sondages ? Oui, le plus possible. Ce sont les clients qui savent ce qu’ils veulent, pas moi. Donc il est tout simplement vital de le leur demander.
    Tout l’art du sondage est de savoir quelles questions poser.
    Et ensuite, ne pas se tromper dans l’analyse des résultats…

    Mais je n’ai pas compris comment « se faire avoir » ? A moins que ce soit de croire qu’il s’agit d’un sondage? 😀

  12. le problème aujourd’hui c’est que nous sommes dépendant de chez dépendant et que personne ne peut rien y faire (nous le sommes tous), cette situation, va sans doute se généraliser comme la tv, et on va passer du stade maladif au stade NORMAL…

  13. S’agissant d’internet qu’évoque Maxime, le « concept » est loin d’être encore épuisé…
    Comme tout, il faut savoir l’utiliser sans en devenir dépendant… la vie « réelle » est tellement riche que cela me semble possible…

  14. Voilà un test qui en dit long. A vrai je ne peux plus me passer du net. Je suis tout le temps connectée à la rechercher de nouvelles expériences. Je suis plutôt curieuse et j’ai toujours envie d’apprendre et de découvrir. Mais le net m’apporte beaucoup.

  15. Salut à tous 🙂
    Moi j’ai répondu aux questions un par un avec plaisir, par contre j’ai pas attendu une résultat car je la connais déjà 😀 On puisse jamais vivre sans Internet c’est clair.. je veux dire aussi que le titre déjà m’attire pour lire le test je suis de nature curieuse et j’ai toujours envie d’apprendre et de découvrir. Le net nous apporte beaucoup il faut juste savoir l’utiliser dans le bon sens 🙂

Les commentaires sont fermés.