Vous êtes premier sur Google … et alors ?

Ca y est vous avez atteint le Saint Graal du référencement, après des semaines de travail acharné à refaire toutes vos pages, à les remplir de mots clefs racoleurs (dont les termes Britney Spears, Lindsay Lohan, Paris Hilton et Melissa Theuriau), vous avez finalement atteint la première ligne de la première page de résultats sur la requête « célébrités presque nues ».


Creative Commons License photo credit: bodough

Maintenant que vous avez festoyé, quelle est la suite ?

Si vous êtes comme la majorité des gens que je croise, vous n’avez pas de suite. Vous vouliez être premier sur Google mais n’aviez pas d’autre but.

Que votre site n’ait plus de sens pour les visiteurs, qu’il ne vende plus rien, qu’il n’apporte aucune information ou contenu et qu’il ne comporte pas de publicités, ne vous importe plus. Vous vouliez être premier.

En résumé: vous êtes le premier de rien.

Quand vous réfléchissez à votre référencement et à ce que vous faites sur le site pour améliorer vos positions, gardez présent à l’esprit le but de votre site.

Après tout, il ne sert à rien d’être bien placé sur Google si vous n’avez rien à proposer aux visiteurs….

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

19 thoughts on “Vous êtes premier sur Google … et alors ?

  1. Pareil qu’Alex, le plus dur est d’y rester et non pas arriver à être premier mais aussi premier sans rien à proposer je vois pas l’intérêt du travail pour arriver à ce TOP que de perdre son temps. Arriver à être premier c’est bien, y rester est mieux et proposer quelque chose c’est encore meilleur!

    A lire sur le blog de DispoWeb: Les raisons de cette absence

  2. Il est vrai que la première place sur les moteurs de recherche nécessite d’aider réellement les visiteurs en leur fournissant le contenu qu’il espérait trouver pour ces mots clés en question.

    « Un fort pouvoir nécessite de forte responsabilités », plus le mot clé est important et populaire et plus le site en question se doit de donner l’information et le contenu le plus approprié aux visiteurs qui viennent visiter son site.

  3. Ben, c’est comme de mettre sa photo sur un forum, ça sert à rien (surtout si on a une salle gueule) mais çà doit faire plaisir à celui qui l’a met (question d’ego et de grosses conneries), car au fond, tout ça, c’est pour ceux qui n’ont rien de mieux à foutre, pour ceux qui se font chier, comme moi qui ne tire aucun intérêt à écrire ici. Comme vous je suis la fashionweb victime de l’ennuie et de l’inutile, mais moi au moins, je le sais. Vous ? Vous êtes les jocrisses.

    A lire sur le blog de Aublygatoirre: C’est les Vacances !

  4. @Max:
    Pour un blog, en l’occurence, le but d’arriver premier sur un résultat Google est sans doute de faire réagir le plus de personnes possible sur le contenu qu’on propose non ? Parce que premier sur google est forcément egual à plus de traffic, si bien sur, on arrive premier sur une requête populaire !

    A lire sur le blog de Alex: 5 étapes pour faire la une d’un Digg Like.

  5. Ben, c’est comme de mettre sa photo sur un forum, ça sert à rien (surtout si on a une salle gueule) mais çà doit faire plaisir à celui qui l’a met (question d’ego et de grosses conneries), car au fond, tout ça, c’est pour ceux qui n’ont rien de mieux à foutre, pour ceux qui se font chier, comme moi qui ne tire aucun intérêt à écrire ici. Comme vous je suis la fashionweb victime de l’ennuie et de l’inutile, mais moi au moins, je le sais. Vous ? Vous êtes les jocrisses.

    lol d’apres un mec qui a réalisé 500 000 euros en deux ans sur le net, il parait que mettre ça photo humanise donc, l’argument ets pas si valable que ça 😉

    sinon, mon avis est qu’il vaut mieux etre deuxieme, car la on a toujours le but d’etre premier, et quand on est premier, on est forcément sur de reclasser 2 eme (ou pire) un jour ou l’autre 😉

  6. Quand on est premier sur sa requête 1, on s’attaque aux requêtes connexes, en essayant de pas descendre sur la 1.
    On est premier sur une requête, mais jamais sur les 50 qui constituent le spectre sémantique du secteur.

  7. @LebossTom:

    Je ne partage pas ce point: beaucoup sont ceux qui sont tellement focalisés sur le référencement et leur position sur Google, qu’ils en oublient le but de leur site.

  8. Par expérience je peux vous dire que de se maintenir sur une requête on l’est premier n’est vraiment pas simple, surtout dans des secteurs hypers concurrentiels où les autres mettent les bouchées triples quand ils vous voient premiers

  9. Je suis assez d’accord avec cet article. Obtenir une bonne position sur une requête n’est pas toujours immédiatement intéressante. Je conseil même aux sites dont le business permet des investissements publicitaires de ne vraiment pas focaliser sur un référencement dans les moteurs de recherches.

    Il y a 5 ans, je suis arrivé à positionner mon guide d’hébergement web sur la première requête Google, sur le mot clé « hébergement » et j’ai été très déçu. D’abord parce que le mot en lui-même, avec et sans accent, rapportait même pas 100 visiteurs jours. 2 ans de boulot pour ça, c’était dur à encaisser. Surtout que les analyseurs de mots clés comme Miva me promettaient un million de requêtes par mois. Ensuite parce qu’il m’a encore fallu 2 ans de plus pour prendre des positions plus étendues et trouver un équilibre financier.

    Sans mes revenus à côté, je n’aurais pas pu tenir.

    Aujourd’hui, il n’est même par certain que l’on puisse encore se positionner aussi bien sur ce type de requête, tant ceux déjà en place ont pris de l’avance et bataillent encore tous les jours pour conserver leurs positions.

  10. Il faut quand même avoir du temps à perdre pour faire du référencement sans véritable site derrière :)

  11. Bonjour à tous
    J’essaye chaque jour de faire des sites agréables et si possible utiles
    Je ne comprends pas toujours cet acharnement à être premier car personnellement je ne clique pas sur le premier résultat mais sur le résumé proposé en fonction de ma demande et de la pertinence du texte écrit et il peut arriver que je choisisse un site en 31ème position
    Je vous laisse à vos diatribes il parait qu’aucun de mes sites n’est visible