8% des internautes ne voient pas votre site

Votre site est joli. La mise en page est agréable, l’ergonomie a été réfléchie. Les produits sont bien décrits, les menus sont colorés. Les messages d’erreurs aussi.

Pourtant pour 8% des visiteurs, votre site est insipide, terne et surtout peu compréhensible. Les messages d’erreurs sont noyés dans la couleur du fond et sont illisibles.

8% c’est le nombre estimé de personnes qui souffrent d’une forme de daltonisme, anomalie de perception des couleurs.

Concrètement cela donne cela:

daltonisme

L’image vue par une personne non daltonienne est à gauche et ensuite se trouvent trois versions qui simulent la vue par un daltonien, atteint respectivement de protanopie, de deuteranopie et de tritanopie. Il est évident que si le menu de navigation fait appel à certaines couleurs, il devient incompréhensible.

Votre site est-il utilisable par des daltoniens ? Si la réponse est non, vous perdez 8% de vos ventes.

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

39 thoughts on “8% des internautes ne voient pas votre site

  1. Bonjour,

    Les daltoniens, les aveugles…

    Voilà beaucoup d’internautes auquel on ne pense pas.

    Comment tester si un site est adéquat pour la visite de ces personnes ?

  2. Pingback: Twitted by gourousdunet

  3. Pingback: Twitted by graeme5

  4. Article intéressant !
    … mais :

    Votre site est-il utilisable par des daltoniens ? Si la réponse est non, vous perdez 8% de vos ventes.

    Un peu dur là, non ?
    Du moment que le contraste est bon, et que le visiteur trouve sur la page ce qu’il est venu chercher, alors il n’a pas de raisons suffisantes pour partir.
    J’ajoute que les personnes daltoniennes s’habituent à leur handicap, et finissent certainement par « faire avec ».
    Donc à mon avis, s’ils ne perçoivent pas parfaitement bien le menu (ou d’autres endroits), ils ne partiront pas forcément pour autant.
    Peut être que 25% de ces 8% partiront, mais pas 100% d’entre eux.

    Remarque : le bleu et le jaune semblent ne pas être trop dégradés apparemment.

  5. @Serge: il existe des outils (en ligne et hors ligne) pour tester le contraste.
    Le contraste est + important que la couleur elle même.

    Ensuite, il existe des « web safe colors » qui sont censées mieux s’afficher que d’autres sur une plus grande partie des moniteurs.

    Enfin : « Comment tester si un site est adéquat pour la visite de ces personnes ? », et bien… faire des tests avec des vrais utilisateurs !
    D’après Jakob Nielsen, 5 utilisateurs suffisent à relever 80% des problèmes d’ergonomie d’un site (pas sûr pour le chiffre de 80%, je ne sais plus combien exactement).
    Dans le cas particulier des mal voyants, il suffit de prendre justement des personnes atteintes de ce handicap pour mener les tests.
    Il faut ensuite, bien sûr, veiller à respecter les règles d’ergonomie web, ainsi que celles d’accessibilité.

  6. Cela doit être difficile de trouver de « vrais » sujets?!
    Franchement vous pensez bien que ces 8% se sont adaptés… Surtout qu’internet n’est pas différent d’un catalogue « La redoute », « 3 suisses » ou des magazines, programmes TV, émissions de TVHA etc…
    Bref un nouveau titre racoleur alors que finalement je suis certain que ces personnes là n’ont pas de problème avec les sites internet! Ils doivent d’ailleurs utiliser des fonctions simple comme sous Firefox « Affichage »+ »style de la page »+ »aucun style » qui évite les contrastes etc… Cela doit être d’ailleurs des solutions largement connu (si ce n’est par 100%) chez ses 8% que certain semblent avoir peur de perdre!

  7. @Michel: avec le raisonnement vous pouvez dire que ce n’est pas la peine de s’embêter à faire des pages en français. Après tout, le traducteur de Google est plus que suffisant… De la même façon, je ne saisis pas pourquoi on fait des rampes d’accès pour les personnes en fauteuil roulant: vous pensez bien que « ces gens se sont adaptés »…

  8. Pingback: Twitted by colinmaire

  9. Titre toujours un peu exagéré… si 8% des internautes ne voyait pas notre site, ça ce saurait.

    Mais réflexion toujours intéressante et très bon rappel… (Intéressantes les petites images).

    La quasi-totalité des sites d’actualité par exemple sont très mal conçu, voir inaccessible aux mal-voyants. Vous avez déjà écouté un lecteur vocal lire un site avec une mise en page en tableau :-)

  10. Pingback: Twitted by axenetwit

  11. Pingback: Twitted by 0rw3ll

  12. Pingback: Twitted by accessibwatcher

  13. Merci pour cet article, je le trouve simple et instructif, je me pose la question pour d’autres handicaps et je pense souvent aux aveugles, il doit y avoir d’autre moyen de surfer sur le net sans la vue.

    Cela dit, il y a des petits trucs sympa pour rendre des sites un peu plus lisible comme
    http://www.tidyread.com/
    et un autre service que j’utilise
    http://alltextpaper.com/
    tout deux disposent d’un bookmarklet qui permet d’un seul cilc à faire devenir un site illisible en site sobre, j’espère que les daltoniens apprécieront,
    cela dit les sites les plus connus sont sobres (cf google) les blogs et site un peu bling bling ne vont pas loin

  14. Pingback: Twitted by Pierre_A

  15. Décidément Maxime, vous ne savez toujours pas agir autrement que de prendre les gens de haut.
    Et votre comparaison (un site internet et une rampe d’accès pour handicapé) est plus que choquante mais prouve bien votre « in »capacité à faire la part des choses. Car effectivement « affichage » -> « aucun style » est justement la rampe d’accès pour les handicapés! Pourquoi 92% (oui oui car votre site correspond à 92% des internautes) ne devraient pas bénéficier de tout le confort visuel pour 8% alors que cette population à SA solution?! Ou pire pourquoi perdre du temps pour adapter quelque chose qui n’a pas besoin de l’être au lieu de travailler vos mailling, vos fournisseurs, votre offre etc… Bref titre racoleur à la Public pour un faux problème!
    J’ai votre prochain titre : Avez-vous les moyens de refuser 9% de la population française?…
    Pour finalement expliquer que 9% de la population est illettré et ne vous inquiétez pas… je suis certain que des webmasters vous dirons que finalement c’est il faut trouver une solution urgente! Qu’ils n’y avaient pas pensé… vite vite… mais comment fait CDiscount, Pixmania, Ebay, Priceminister pour survivre?!

  16. @Michel: la différence entre la rampe d’accès et une option dans Firefox, c’est que la rampe d’accès est proposée par les habitants des lieux, pas par la personne qui a le besoin. Pourquoi un daltonien devrait trouver sa solution alors que vous pouvez prendre en compte son besoin lors de la conception ?

    Concernant CDiscount, Ebay et les autres, vous n’êtes pas sans savoir qu’ils emploient des ergonomes pour justement éviter ces soucis ?

    Je me demande donc pourquoi vous refusez de tester votre site en vue de ce handicap ?

  17. Pingback: Twitted by webagoo

  18. Il existe de nombreux degrés de daltonisme. Je suis daltonien et comme, je pense, la majorité des daltoniens, je n’ai jaimais eu de problèmes avec les couleurs d’un site web (c’est plus ou moins moche, c’est tout :p). Maitenant je serais beaucoup moins radicale que Michel et même si je trouve que la conclusion de ce billet est un peu extrème, je trouve aussi qu’il est toujours bon de se soucier de l’accessibilité de son site.

  19. @Serge Demoulin qui demande comment tester : le RGAA tout frais sorti et les critères Accessiweb sont deux méthodes concrètes extrêmement bien fichues qui détaillent les choses à faire et à ne pas faire, les outils (Juicy Studio Toolbar pour les couleurs et son programme Colour Contrast Analyser, WDT, Firebug, …), les tests, …

  20. Je me suis jamais penché sur la chose, même si un collègue est d’alto je ne pourrais dire à quel degré. Merci de nous le faire remarquer, ce critère pourrait faire partie du standard W3C non ?

  21. Nous de même, nous nous sommes jamais posé la question, mais en y réfléchissant il est vrai que c’est un problème que l’ont peux prendre en compte et je pense que les options de changement de design et couleur d’un site à l’aide de plusieurs css, peuvent aider les internautes daltoniens ou non à trouver leurs conforts visuels.

  22. Bonjour,
    les mal-voyants surfent depuis longtemps sur les sites, à l’aide de commandes vocales, prêtant moins d’attention aux graphismes tant qu’ils ont effectivement assez de contraste, l’important reste à leurs yeux d’après ce que j’en sais un texte net, compréhensible et sans faute afin qu’il soit bien retranscrit.Je crois que les plus gros efforts sont à fournir en ce sens avant tout.
    Babs

  23. Et n’existe-t-il pas un outil qui permettrait de transformer son site pour le rendre plus facilement consultable par les daltoniens ? Sinon ça serait à inventer !

  24. Mais est-ce vraiment nécessaire de faire des sites pour dalto, ou bien est-ce uniquement pour des sites spécifiques du type « décoration maison, photo, etc.. ?

  25. Michel: avec le raisonnement vous pouvez dire que ce n’est pas la peine de s’embêter à faire des pages en français. Après tout, le traducteur de Google est plus que suffisant… De la même façon, je ne saisis pas pourquoi on fait des rampes d’accès pour les personnes en fauteuil roulant: vous pensez bien que « ces gens se sont adaptés»

  26. Pingback: Je suis vieux et j’en suis fier | Gourous du Net

  27. La couleur du site est une chose, mais le texte n’est-il pas aussi (voire plus) important ?
    Au-delà, les « daltoniens » ont l’habitude de s’adapter.
    Aussi, comment cette estimation de 8 % peut-elle être vraiment avancée ?
    En revanche, pour les personnes non voyantes, la question reste posée.

  28. @chasseur immobilier: concernant les 8%, il ne me semble pas difficile d’arriver au chiffre puisque des tests simples permettent d’identifier une personne daltonienne.
    Pour ce qui est du fait qu’ils « s’adaptent », lisez les autres commentaires.

  29. Je les ai parcouru (les commentaires), toutefois peut-être trop vite. Mais il est vrai que mon associé étant lui même daltonien et ayant, de fait, eu à nous interroger sur cette question (non pas en terme de référencement, mais de lisibilité de notre site), il me semblait que ma remarque avait du sens.
    Néanmoins, ce qui est vrai dans certains domaines (classiques où le contenu textuel du site est important) l’est certainement moins dans d’autres où l’accroche commerciale (via des couleurs) prédomine.

  30. Il y a de très bons thèmes WordPress en noir et blanc avec un bon design qui corrigeront ces lacunes, mais cela reste une plateforme de blog.

  31. Vraiment merci pour l’article, on peut donc voir cmt adapter au mieux nos couleurs pour les zones importantes d’un site internet. Mais il est vrai qu’il manque aussi pas mal de correspondances couleurs pour englober totalement ces différences.