Je suis vieux et j’en suis fier

Chaque jour que je passe sur Internet me rappelle que je suis vieux.

Outre le fait que je lise parfois de (très jolis) textes où je me reconnaîs, moi aussi,  sous la dénomination « un des premiers cyberworkers de la fin du XXe siècle », j’ai beaucoup de mal à me retrouver dans une certaine mouvance:

  • celle où on m’envoie une carte électronique pour me souhaiter mon anniversaire
  • celle où je reçois l’icône d’un verre de bière en tant que cadeau
  • celle où quand je parle d’adapter un site aux visiteurs on me répond « non, depuis le temps les visiteurs se sont adaptés« 
  • celle où on me Twitte pour me dire que l’on vient de se laver les dents
  • celle où on ne peut aller à un séminaire si le Wifi n’est pas activé
  • celle où quand je mentionne le terme « netiquette » on me regarde avec un oeil hagard
  • celle où on me dit que l’accès Internet est un droit fondamental et on ne peut pas couper la connexion, même si on s’en sert pour des activités illégales
  • celle où on me tutoie immédiatement, que ce soit sur Twitter, sur un forum, par email ou sur Facebook
  • celle où la musique s’écoute en mono sur un téléphone
  • celle où un film se regarde sur un écran de 7″ de large
  • celle où on ne peut pas boire un verre au café si le réseau ne passe pas

Je fais des cadeaux réels, j’envoie de vraies cartes papier, je pense aux autres personnes, je parle à des inconnus dans la rue, j’éteins mon téléphone portable, je regarde des films sur grand écran, j’écoute de la musique sur une chaîne, je vouvoie ceux que je ne connais pas, je peux vivre sans Internet.

Je suis vieux et j’en suis fier.

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

24 thoughts on “Je suis vieux et j’en suis fier

  1. Excellent ! 😀 Je vois que le virage de la décennie n’a pas d’effets délétères que sur moi. C’est un truc propre aux vieux ?

    C’est vrai que présenté comme ça, on a le sentiment d’une régression depuis quelques années. Ça fait peur quand même…

    Bruno

  2. Là où tu as vraiment vieilli, c’est quand tu as oublié de te rappeler qu’avant de pouvoir lire le tweet de la personne qui se lavait les dents, tu avais préalablement décidé de le suivre sur twitter 😉

    Sinon, on peut probablement couper la connexion, voire la tête, aussi, ça s’est beaucoup fait, (mais tu étais trop jeune), à la condition d’avoir le moyen de preuve. D’ailleurs, on a arrêté de couper des têtes notamment parce qu’il fallait des preuves. Très solides si possible. Quand on aura ce moyen de preuve sur Internet, on pourra envisager de couper la connexion et encore en étant sûr qu’on induit pas des effets totalement injustes. Par exemple, un de de filles télécharge un truc illégal, même involontairement (vérifies tu systématiquement les droits de ce que tu télécharges?), et paf, on coupe la connexion de la famille. C’est con et injuste, peut-être même pour ta fille si on est même pas sûr que c’est effectivement elle qui a téléchargé.

    Le dernier point, c’est qu’en tant que vieux, tu as plus d’argent que quand tu étais jeune. Aussi, tu as les moyens d’aller au cinéma. Les tarifs des salles sont prohibitifs. Et pourtant, les films les plus vus au cinéma sont également les plus téléchargés. La fréquentation des salles n’a jamais été aussi forte, et toutes les études montrent qu’il n’existe aucun élément tangible pour dire que le téléchargement illégal nuit à la fréquentation des salles. C’est pas que t’es vieux, c’est juste que t’as pas encore téléchargé tous les drivers 😉

  3. Bravo maxime
    Je me reconnais dans votre courte description.

    Lorsque j’ai pris la décision de supprimer mon compte twitter parce que cela m’ennuyais au plus haut point de savoir qu’un tel faisait ceci ou cela, je suis devenu un « vieux con ». Mais ça me va très bien comme ça.

    Je ne suis pas sûr qu’il faille tirer une quelconque gloire ou fierté de quelque chose de factuel.

    Par contre il faut être fier de pouvoir se déconnecter, pouvoir faire des tas de choses sans internet ; parce que c’est un choix… contrairement au fait de vieillir.

    Un vieux con de plus dans la maison de retraite.

  4. Je viens de prendre un coup de vieux aussi alors ! Mais rassure toi je crois que tout le monde préférera toujours recevoir un vrai cadeau plutôt qu’un cadeau virtuel sur son mur facebook ! :)

  5. La crise de la quarantaine?
    Désolé mais moi je ne me reconnais pas dans ce billet, peut être ne suis je pas assez vieux? en lisant j’ai l’impression que tu (et oui je dis tu mais ce n’est pas par manque de respect ou de politesse, mais parce que je trouve ça plus chaleureux) donc que tu opposes ceux qui n’ont pas suivi le développement et les geeks.
    Mois je fais des choses appartenant aux 2 mondes que tu décris.
    Etre vieux n’est pas un état c’est un ressentit, une attitude… pour moi quelqu’un qui a 20 ans , reste dans son canapé a regarder la télé ou coincé sur son pc est plus vieux qu’une personne de 60 ans qui sort pour découvrir la nature, rencontrer du monde… et l’inverse est vrai aussi.
    Je ne suis pas vieux et n’est pas l’intention de le devenir un jour

  6. Entre vieux de la vieille… ma liste, qui n’est pas forcément la même :
    – réaliser des projets juste pour la passion, en mettant un gros doigt aux annonceurs ….
    – je chattais à l’époque où l’on était 10 sur labaguette.com
    – je ne chatte plus trop en fait
    – il a raison d’être fier d’être jeune celui au-dessus : qu’il en profite, mais qu’il respecte ceux qui étaient là du temps de la courtoisie et de la bienséance.
    – On défrichait le web sur la liste de sites de yahoo, le moteur spammé de altavista
    – il n’y avait pas de wikipedia, facebook, twitter
    – il y’avait arno*
    – j’étais sur une station unix et la liste des menus et programmes était en bas, comme windows 7 un peu maintenant

    allez, j’arrête de faire mon vieux, j’ai 30 ans bordel.

    joyeuses fêtes

  7. pour moi être vieux c’est dans sa tête et pas appartenir à une catégorie d’âge fixé par des sociologues.
    quelles serait votre définition de vieux? qu’est ce qui vous fait croire que vous êtes vieux? sur quels critères?

  8. Je découvre seulement ce site, mais comme j’ai commencé internet avant le http (gopher), et que je dois expliquer a des djens que c’est normal que le mail ne laisse pas passer des fichiers joints de 24mo, parce qu’a l’origine ca aurait embourbé à jamais une boite mail : j’ai pris du plaisir a lire certains posts et j’ai bien connue la netiquette (je m’en suis servi plus tard pour récolter les adresses mails des visiteurs de sites, parce que du temps de la netiquette, quand on se connectait en ftp anonymous, on mettait guest en user et le mail dans le password. Les djens n’ont pas connu, mais leur browser le faisait automatiquement…).

  9. Mais non, vous n’êtes pas vieux, Monsieur! ^^
    Moi je suis jeune (25 ans) mais je me reconnais aussi pas mal dans votre description d’être un « vieux de l’internet ».
    Après tout, n’a-t-on pas l’âge que l’on se donne ?

  10. Vous faîtes plus allusion, à un certain mode de vie accés sur le respect de l’autre.
    Es-ce pour cela un fait inter-générationel ?

  11. Si c’est ça être vieux, alors j’en suis !

    J’espère qu’on peut acheter un Sonoton et un déambulateur sur Internet ! ^^

  12. Oui, on est vieux et alors ? En Asie on respecte les vieux, en Europe on ne sait pas quoi en faire ? Le Dieu Jeunesse a tout perturbé et même les vieux veulent paraître jeunes !
    Bref, d’accord avec VOUS (je ne dis pas « toit » car je ne vous connais pas), sans faire de morale ce genre de nouveaux comportements est une aggravation de la communication.
    Malgré (et non pas grâce à) Internet, Twitter, Facebook et autres msn, on ne sait plus communiquer, on ne sait plus s’asseoir au coin du feu ou dans un café et, sans portable à la main, tout simplement parler avec l’autre, l’écouter et s’intéresser à lui. Mieux vaut quelques relations bien choisies que des milliers d' »amis » que l’on ne connaît pas et dont on ne sait rien.
    Chez moi, le portable doit être éteint (sauf cas grave), mais je constate que ceux qui renâclent le plus ne sont pas tous des jeunes ; qu’a-t-on fait de notre bon sens ?
    Ceci dit, tout ces propos ne sont que des généralisations, donc ils sont en partie faux et je salue les nombreux jeunes qui, sur la base des critères que vous avez énoncé, sont aussi des vieux. Ceux qui aiment encore tout seulement dialoguer avec leurs semblables, qui ne regardent pas la télévision, et qui quand ils se lavent les dents… se lavent les dents tout simplement.
    C’est pourquoi, tel celui qui avait inventé un apprenti pour couper le son de la télé quand les réclames arrivaient et qui devaient pour vendre son appareil faire de la pub… à la télé, je me sers d’Internet (c’est mon cœur de métier) pour promouvoir une façon de vivre plus conviviale, une nouvelle façon d’être avec les autres… Le comble !
    Vous pouvez aller voir si le coeur vous en dit sur http://www.relatio.com/communaute (attention évitez de vous servir d’Internet Explorer qui n’aime pas trop les logiciels libres (le site est construit avec Joomla).
    Bonne année à tous. Préférez Firefox.
    Valentin

  13. Ouais bon, encore une fois Maxime il m’étonne, il va à contre sens de ce que j’attendrais d’un expert en Internet.

    Parfois je me demande s’il n’est pas tombé dans la Marmite Internet par accident .

    Moi j’ai 49 balais et je trouve génial de:

    – Pouvoir envoyer mes voeux sans devoir aller acheter des enveloppes, des cartes des timbres… et puis retourner à la poste…

    – Pouvoir visionner des vidéos d’un événement qui s’est produit il y a 15 minutes à 10.000 km de chez moi.

    – De pouvoir changer un site web en quelques secondes alors qu’il y a quelques années il fallait réimprimer des folders

    – De pouvoir vérifier mes comptes bancaires mes e-mails en mangeant un Mac Do

    – De pouvoir voyager et continuer à travailler où que je sois

    – De créer des ebooks et de les vendre partout dans le monde

    – De travailler sur des pc qui ne coûtent presque plus rien, il y a 20 ans des machines bien moins puissantes coutaient l’équivalent de centaines de milliers d’euros.

    – De pouvoir commander un billet d’avion, un ebook… et le recevoir en 2 minutes

    – De communiquer gratuitement avec mes clients et la famille par video avec skype.

    – De pouvoir dépanner un client qui se trouve à 4000 km de chez moi avec la prise de contrôle à distance des pc.

    – De vivre au soleil de Ténérife depuis 14 ans et de travailler aussi bien par 20ºC plutôt que par -4ºC

    Je suis « encore dans le coup » à 49 ans et j’en suis content.

  14. – celle ou sur tous les sites internet, on te force la main a faire des don paypal pour « faire survivre le site »… ça me rend dingue.

  15. Le savoir vivre est il synonyme de vieillesse et est il surtout un rejet du progrès ?

    Le besoin réel(sentiment, émotion, relationnel) ne sera jamais remplacé par du virtuel et le savoir vivre ou la capacité à communiquer à travers le monde ne doit pas forcément laisser la place à la frénésie de toujours faire plus vite en baclant les choses.

    On peut très bien prendre une bière entre ami en éteignant son téléphone portable ou passer une semaine à la campagne sans le net, sans rejetter la technologie et accepter de regarder un film sur écran plat à Led ou avoir une téléconférence sur skype avec des intervenants sur chaque continent le lendemain 😉

    Ce n’est pas un conflit d’âge mais un conflit de culture et d’intelligence. N’ayons pas honte hier je regardais une émission de Cyril Lignac (que je n’apprécie pas particulièrement mais …), on se rend compte que dans une ville de l’Oise que je connais comme étant un milieu rural. Un gamin de 9 ans ne savait pas que les carottes poussaient dans la terre …
    Pour lui les carottes s’est en boite avec des petits pois.

    Je sais à quel point les journalistes savent nous monter la tête avec un rien mais pour m’être occupé d’enfant défavorisés, j’ai déjà rencontré des enfants (collégiens entre 11 et 15 ans) qui ne savaient pas faire la différence entre un cochon et un mouton, entre un canard et une poule!

    Ce n’est pas tant un problème d’âge que de culture générale dans laquelle « DES » « valeurs » avaient encore leurs places…

  16. Bonjour,

    Les signes que vous énoncer comme preuves de votre vieillesse m’inspirent plutôt un sens du contact avec l’humain et une volonté de garder un rythme de vie mesuré. A notre époque, tout va vite et le déficit d’attention va non seulement devenir chronique mais presque obligatoire pour rester à flot.
    Si vieillesse = qualité de vie alors moi aussi je veux être « vieux ».

  17. Et oui, le progrès, avec ses bons et mauvais côtés (çà rappelle un peu le progrès dans le domaine du nucléaire)
    On se place de plus en plus dans le virtuel et à partir de là, deux possibilités : çà s’aggrave ou on retrouve d’autres valeurs, l’avenir nous le dira.

  18. On peut faire les deux pour chaque point.
    Le progrès ne veux pas dire au revoir définitivement au passé.
    Envoyer une carte virtuelle rigolote a un ami est sympa, ce qui n’empêche pas d’envoyer une carte papier aussi.