Google change le PageRank

Google utilise parmi ses critères de classement, le PageRank. Le PageRank est un algorithme qui leur permet de décider de la popularité d’une page sur Internet. Le principe est simple: la page est d’autant plus populaire que d’autres pages populaires font un lien vers elle.

A partir de cette connaissance de base, il est rapidement évident qu’on peut avoir un intérêt à arranger le PageRank des pages d’un site pour faire ressortir certaines pages. Par exemple ce sont des pages avec des offres irresistibles, des produits à forte valeur ou encore des pages d’inscription. En gros, on augmente le PageRank des « meilleures » pages.

Un changement récent de l’algorithme Google remet cela en question.

SheerSEO example - Number of Referring Sites
Creative Commons License photo credit: adria.richards

Matt Cutts, un des porte paroles officiels de Google, a annoncé hier lors du salon SMX à Seattle que Google ne tenait plus compte des méthodes pour rediriger et sculter le PageRank des pages.

En pratique le changement signifie ceci. Imaginons que vous ayez sur une page qui a une valeur PageRank de 100, 10 liens vers d’autres page. Si vous ne faites rien de particulier, chaque lien obtient 10 points de PageRank (je simplifie volontairement ce que sont les valeurs de PageRank).

En mettant 5 de ces liens en « no-follow », jusque maintenant les 5 liens restants se partageaient l’intégralité des 100 points de PageRank, à savoir chaque page avait 20 points.

Avec le nouvel algorithme ce n’est plus le cas: chaque lien obtient 10 point. Dans les faits en mettant 5 liens en no-follow, vous venez de perdre l’utilisation de 50 points de PageRank.

Est-ce grave ? C’est un grand changement sur le fonctionnement de l’algorithme, cependant cela ne va affecter que ceux qui pratiquaient cela. Par ailleurs il est toujours possible de contourner ce changement avec d’autres techniques plus poussées.

Est-ce que vous devez faire de la sculpture de PageRank ? Si votre site est entièrement optimisé, que vous avez déjà des milliers de pages référencées, que votre site a des milliers de liens entrants , etc.. alors oui, jouer avec le PageRank peut être utile. Dans le cas contraire, vous avez beaucoup d’autres choses à faire avant.

Source: Salon SMX Advanced

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

97 réponses sur “Google change le PageRank”

  1. @Chasseur Immobilier:

    L’intérêt est de pouvoir renforcer le PageRank d’une page au profit d’une autre. Par exemple si vous avez un lien vers votre page contact et vers votre page produit, vous mettez la page contact en no-follow pour renvoyer tout le PageRank sur la page produit.

  2. Je ne comprends pas pourquoi l’algorithme a été changé, quel est l’intérêt d’une telle modification ?
    Maintenant soit on fait fait des liens en follow soit on ne fait pas de liens du tout.
    Si je comprends bien, le no-follow va faire perdre le PR potentiellement envoyable de la page et ne profitera au final à personnes.

  3. Je trouve que c’est intelligent de la part de Google (un peu tardif quand même), avec ce changement tout simple ils contournent une méthode de triche assez répandu dans les gros sites (annuaires entre autres) sans porter préjudice à la qualité des résultats de recherche.

  4. Article intéressant… Si toutes ces théories sont exactes (Matt et son double jeu) reste à voir si vieilles ficelles de liens javascript sur des liens, des select etc donnent lui au même « gâchis » de PR …

  5. Bonjour Maxime,
    Merci pour l’info. On peut contourner cela en mettant les liens normalement en nofollow et en dur en javascript ? Qu’en pensez vous ? Avez vous d’autres idées ?
    Cordialement, L.Jee

  6. C’est une technique un peu périlleuse, L.Jee: mieux vaut toujours un bon lien en do-follow avec une construction bien pensée du lien et de sa thématique dans le contexte de la phrase. Je pense que le message de Matt Cutts soit un message du genre: « on remet les boules à zéro, à vous maintenant de construire le plus naturellement possible et sans artifices ». Evidemment on doit se mettre du coté de l’internaute qui vient visiter les sites et seulement après du coté du webmaster…

  7. Mauvaise nouvelle pour les sculpteurs de PR et autres pseudo-référenceurs et excellente nouvelle pour ceux qui créent des sites pour les utilisateurs !

  8. Merci Maxime pour cette info. J’estime que cette mesure est une bonne chose, j’ai toujours trouvé que cette technique faisait trop « suroptimisation » et n’apportait pas grand chose en fin de compte.

  9. Merci pour l’info.

    Tu dis : Par ailleurs il est toujours possible de contourner ce changement avec d’autres techniques plus poussées.

    Serait-il possible d’en connaitre plus ?

  10. Pour réagir à quelques commentaires, je ne vois pas en quoi l’utilisation du nofollow est une méthode de triche…

    D’autre part il n’y a aucune certitude que ce changement soit déjà appliqué ni qu’il le sera un jour, peut-être que l’utilisation du conditionnel dans le titre aurait été une bonne chose :).

    @L.Jee pour les liens en javascript ce n’est pas top non plus. Cf http://searchengineland.com/google-loses-backwards-compatibility-on-paid-link-blocking-pagerank-sculpting-20408

  11. La lutte contre le spam n’est plus si importante que ça? Google n’aime pas la manipulation et pourtant il nous donne des outils pour le manipuler entre nofollow, url canonique…

    A lire sur le blog de Gwaradenn: Sulumits Retsambew

  12. Je rejoins « Agence web strasbourg » (drôle de nom que ta maman t’a donné 😉
    Google aurait du faire cela depuis bien longtemps.
    En gros, si vous ne voulez pas transmettre de « jus » vers une page, faites-le, mais cela ne vous fera rien gagner pour vos autres pages.
    Même si cela ne m’arrange pas forcément pour du linking interne, je trouve cela plus juste pour les liens externes. Ce n’est plus le beurre et l’argent du beurre, notamment pour les commentaires de blog que chaque blogueur est content d’avoir, mais qu’il ne veut pas « payer ».
    A ce sujet Maxime, votre blog est un exemple à suivre.

    A lire sur le blog de AxeNet: Ancre de lien, nofollow, dofollow & co : le test SEO

  13. Le PR des liens externes qui étaient en nofollow sur Wikipedia était repartagé entre les liens internes. Selon Matt Cutts, Google a mis fin à ce mécanisme et Wikipedia ne peut donc plus profiter du PR de ces liens. Bien fait ! 😉

  14. @Erreur 404:

    je ne pense pas que cela change quoi que ce soit pour Wikipedia. Les liens externes sont en nofollow pour conserver l’indépendance du site, pas pour booster le pagerank…

  15. @Maxime,

    Wikipedia gère très correctement les textes ajoutés par des tiers, y compris les liens. La perception de qualité des utilsateurs en dépend. Je suis convaincu que leur politique nofollow est guidée par des considérations de référencement et cela me choque, parce qu’il serait beau le web, si tous les webmasters mettaient leurs liens externes en nofollow: tout le monde se retrouverait avec un PR 0 !

  16. @ Erreur 404
    Ce serait un joli coup à jouer à Google pour un 1er avril
    Par contre, sur les liens restants en dofollow, Wikipedia perdra de la puissance en terme de transmission de PR sur ses pages internes. L’article de Maxime l’explique très bien. En revanche, je ne suis pas certain que l’impact soit très fort, car la plupart des pages de Wikipédia reçoivent de nombreux liens externes. Je te rejoins totalement sur tes posts 23 et 26.
    Je les comprends toutefois vaguement car cela limite le spam de leurs pages, mais je n’aime pas trop le principe du nofollow sur les liens externes, même si je reçois aussi l’argument judicieux de Maxime sur son post n° 24.
    Malgré tout, pour ma part, la quasi totalité des liens externes de notre blog sont en dofollow, sauf ceux vers Wikipedia, c’est donnant donnant. D’autant plus que dans certains cas, à voler des contenus sans même les remodeler, certains rédacteurs s’octroient le travail des autres et quand ils sont de bonne humeur, font l’aumône d’un lien nofollow. Je n’aime pas le principe, même si je juge que wikipedia est un excellent site dans l’ensemble.

  17. je suis content de voir que erreur404 et axenet soient d’a&ccord avec moi

    il reste plus qu’à attendre

    1- une maj des serp
    2- une maj de trends
    3- de regarder la belle courbe de wiki qui se casse la figure !!!

  18. @maison de retraite alzheimer: comme le dit Axenet, je ne pense pas que l’impact soit significatif. Wikipedia a suffisament de liens entrants pour ne pas dépendre de ce genre d’astuces pour booster certaines pages.

    @Axenet: le vol de contenu de certains rédacteurs de Wikipedia est sanctionné par la communauté. Au long terme, cela ne sera plus un problème.

  19. Voila encore un joli grabuge de chez GG qui va en faire trembler plus d’un, mais c’est finalement une bonne chose et moins bonne pour les tricheurs, car la roue tourne en leur défaveur. Merci GG.

  20. La sculpture du PR des liens internes paye les abus du no follow des liens externes…
    Cependant ceux qui en ont abusé jusqu’à maintenant ne seront pas punis pour leur faute passé.

  21. Moi, je ne parlerais pas d’abus … Comme un magazine qui met en avant certains articles à sa Une ou dans les zones ou les yeux se placent en priorité, il n’y a rien de condamnable à ce qu’un site Internet veulent rendre plus visible dans les moteurs de recherche certaines pages plutot que d’autres …

    De même que Google qui est coutumier de ce genre de boulversement dans son algorithme, est libre de présenter ses résulats comme il le souhaite… Toutefois, il me semble important qu’il prévienne de ces modification ..

    Pour ce qui est de la nouvelle distribution du PR : s j’ai bien compris cela n’affectera que le « sculpting » des sites (soit la distribution interne du PR) .. Pas les liens en nofollow vers l’extérieurs ?

  22. Bonjour à tous

    Merci pour l’article et les commentaires.

    Je pe posais juste une question ?
    A force d’être restrictif – il va être de plus en plus difficile de faire des links.
    Et je me pose la question si ce n’est pas cela qui pousse à faire des manips
    vraiment limite.

    Il est vrai – aussi – qu’il n’est pas évident de trouver un juste milieu
    pour équilibrer tous cela.

    Frédéric

Les commentaires sont fermés.