Pas le premier soir

Sunday morning in Piazza del Popolo, Nov 2009 - 66
Creative Commons License photo credit: Ed Yourdon

Imaginez avoir un premier rendez-vous.

Imaginez l’anxiété d’être prêt, d’être bien habillé, d’être à l’heure.

Imaginez le stress de savoir quoi dire, de présenter la bonne image, d’avoir de la répartie mais pas trop.

Imaginez le trouble de voir la personne arriver, de lui dire bonjour, de commencer la discussion.

C’est le premier rendez-vous, c’est le premier soir. Vous avez des limites et vous ne les dépasserez pas.

Sur un site que vous ne connaissez pas c’est la même chose: lors de votre première visite, il y a des choses que vous ne ferez pas:

  • répondrez-vous à un sondage anonyme ?
  • téléchargerez-vous un fichier ?
  • vous inscrirez-vous ?
  • laisserez-vous un commentaire ?
  • passerez-vous commande ?
  • donnerez-vous votre numéro de carte de crédit ?

Jusqu’où allez-vous le premier soir ?

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

19 thoughts on “Pas le premier soir

  1. Moi j’essaye de conclure dès le premier rendez-vous :)

    Blague à part, il m’arrive très souvent de chercher quelque chose et de l’acheter dès mon arrivée sur le site.

    Cordialement

  2. Bonjour !

    Oui c’est vrai que parfois aussi tous se joue la première fois !
    Une question amusante serais aussi …
    Cherchez-vous un coup d’un soir ou une relation durable ?
    😉
    Enfin conclure un rendez-vous par un autre rendez-vous !
    Et pour celà il est quand même nécessaire d’échanger au moins les coordonnées !

    Je vois tant de sites qui rencontrent les internautes pour la première fois …
    et qui ne font rien pour obtenir au moins l’adresse email !
    Et c’est dommage … de s’en remettre uniquement au hasard …

    Amicalement,
    Michael

  3. @Michael : tout dépend de l’objectif qu’on a, sur mes sites je cherche à vendre maintenant du premier coup, les adresses email des passants je m’en fiche. Par contre celles des clients m’intéressent, car ce sont des acheteurs.

    Avoir une adresse email pour en avoir une ne présente pas grand intérêt à mon sens, il n’y a pas que la vente en 2 temps qui fonctionne, celle en 1 temps peut être tout autant efficace sinon plus 😉

  4. Bonjour

    @Nico : Mais pourquoi pas les deux ?
    Connaissant ton expérience, je suis étonné de ce positionnement stratégique ?.

    Transformer un internaute en client n’est pas une chose si aisée que l’on peu se permettre de mépriser de réaliser une liste de prospect à convaincre en deux (ou trois, ou x) fois.

    Surtout pour le site d’un petit e-commerçant dont la marque ou la notoriété ne va pas être suffisamment forte pour assurer intrinsèquement de nouvelles visites périodique de ses prospects.

    Il faut penser qu’un petit e-commerçant part à la base avec un sacré déficit de confiance qui ne va pas l’aider à transformer des visiteurs en clients. Si ce commerçant crois qu’il va sans peine générer des commandes en agissant comme un supermarché il fait une erreur monumentale.

    Un petit commerçant, sa principale qualité c’est de conseiller même si il n’y a pas de vente immédiate, de savoir respecter ses clients même les plus modestes et de savoir se rappeler d’eux lorsqu’ils viennent dans le magasin une nouvelle fois ou lorsque ce commerçant a en magasin un produits perceptible d’intéresser ses prospects ou client.

    Ceci dit, certains commerçant se moquent effectivement d’avoir des relation à long terme avec leur clientèle puisqu’il vendent des produit discount. Le prix à lui seul se charge de convaincre une clientèle qui ne reviendra jamais pour acheter autre chose. Dans ce cas effectivement la liste de prospect ne sert a rien. Mais dans ce cas, la liste de clients n’est pas tellement plus significative.

  5. Je trouve intéressant les réactions suscitées par cet article de la part de marketeurs beaucoup plus expérimentés que moi. Alors liste de mails ou pas ? Etre capable de provoquer la vente des la 1ere visite (et peut etre la derniere !) ou non ? Nico pourrait certainement nous en dire plus sur son experience pour expliquer son evolution.
    Quant a Munchausen, je crois que si le e-commercant en question propose un bon site avec de bons produits a des prix competitifs et que si il est bien conseille pour correctement promouvoir son site et le faire connaitre des internautes alors il a toutes les chances d’arriver a les vendre.
    Et avoir une liste de prospects pour proposer des produits d’affiliation beaucoup trop chers pour ce qu’ils sont a quoi cela peut il bien servir ? Ce n’est pas une critique mais mon constat.
    Ma modeste experience me fait pencher desormais du cote de Nico et d’un bon referencement pour vendre ! Tant mieux si cela peut permettre de ramener des emails que l’on peut exploiter ensuite. Je prefere ca plutot que l’inverse ! Desole d’avoir ete un peu long…

  6. Ouais pas facile de vendre du premier coup, c’est très difficile de fidéliser le client. Je vois même passer plusieurs fois des clients dans la boutique avant de se décider, c’est pour dire sur internet.

  7. Oui pas facile de vendre du premier coup. Mais la première visite reste la plus importante.
    En quelques secondes, le site peut décevoir l’internaute qui le quittera aussi vite que son ombre, sans se retourner.
    Et on a qu’une seule fois l’occasion de faire une première bonne impression.
    Donner cette bonne impression à la première visite, c’est déjà un grand pas vers la fidélisation.

  8. @Erik : je ne méprise pas la récupération d’adresses email pour vendre, et non il n’est pas indispensable de se constituer une liste même quand on est petit pour vendre bien.

    Un petit ecommerçant comme un gros a les mêmes problématique, c’est de faire rentrer le cash le plus rapidement possible et de payer ses fournisseurs le plus tard possible. Donc de vendre tout de suite maintenant sans perdre de temps.

    Ce n’est pas pour autant qu’on en oublie la fidélisation, mais avant tout quand on commence il faut penser à de l’acquisition (logique difficile de fidéliser quand il n’y a personne à fidéliser…)

    Après c’est une question de priorité, pour ma part je n’ai pas envie d’attendre X temps avant qu’un client m’achète, je mets en oeuvre tout ce que je peux pour vendre maintenant.

    Et non un commercant ne fait pas une erreur monumentale en agissant comme un hypermarché, simplement la confiance ça se montre, ce sont des éléments de confiance à mettre en avant, à toujours montrer, appuyer dessus. La notoriété ne fait pas tout.

    @mapirenuit : je cherche à vendre tout suite et pour le moment ça me réussi plutôt pas mal. Depuis l’ouverture de rueduparapluie le 1er octobre j’ai du pratiquement fermer mon premier site e-commerce (laparabd.com) tellement il monte ne puissance, accompagné du second (période de pluie aidant).

    Sur novembre par rapport à octobre je fais +250% avec ces deux sites, et ce mois ci je pars sur du +100-150% avec des sites qui ont entre 2 et 6 mois d’existence (le second étant http://www.parapluie-transparent.com)

    Niveau notoriété je suis à 0 et pourtant sur le premier je transforme à environ 2%, en hausse en ce moment, et sur le second plus ciblé entre 6% et 8% en moyenne.

    Concernant le référencement je suppose que c’est le SEO, si on attend uniquement après ça pour vendre on est pas près de gagner sa vie… En dehors du fait que tout miser sur une seule source est dangereux.

  9. Jusqu’où allez-vous le premier soir ?

    Voici mes réponses :

    * répondrez-vous à un sondage anonyme ?

    Oui, mais à la limite je ne donne pas mes informations personnelles.

    * téléchargerez-vous un fichier ?

    Oui, bien sûr.

    * vous inscrirez-vous ?

    ça dépend de l’inscription.

    * laisserez-vous un commentaire ?

    Oui. Mais, si l’article ou le site est intéressant pour moi.

    * passerez-vous commande ?

    Non.

    * donnerez-vous votre numéro de carte de crédit ?

    Non.

  10. En fait je pense que tout dépend de l’expérience personnelle de l’individu concerné.
    Je précise et j’explique, une personne ayant déjà une grande expérience du net, avec plusieurs transactions ou inscriptions s’étant bien déroulée sera plus enclin à répondre oui à toutes tes questions.
    Personnellement étant passé de très près une fois pour une arnaque qui aurait pu me couter cher, à présent je ne fais plus rien la première fois. Je regarde, j’observe je prends et ensuite je vais sur d’autres sites, support afin de trouver des infos sur le site concerné avant d’aller plus loin.

  11. Si le site sur lequel je tombe correspond à un résultat de recherche ciblé, il est fort possible que je passe à l’action immédiatement. Sauf si je souhaite comparer certains éléments (délai de livraison, mode de paiement, qualité du produit, prix, …)

    Tout dépend donc de l’état d’esprit dans lequel je suis lorsque j’atterris sur une site, même pour la première fois.
    Ce sera surtout le design, le look et la qualité du site en général qui m’inspirera confiance. Dans mon cas, je n’ose pas faire quoi que ce soit quand je tombe sur un site internet ‘professionnel’ plein de fautes d’ortographes, par exemple.

    Et pour répondre à la question : »Jusqu’où allez-vous le premier soir ? » … ça dépend si je suis amoureux ou non ! :-)

  12. C’est vrai que cela dépend beaucoup de l’état d’esprit dans lequel je suis sur le môment. Cela va fortement m’inciter si le design du site est bien fait , si il m’inspire confiance, si il me rassure tout au long de la navigation. C’est comme en amour en fait !

  13. j’ai aimé l’article , aurait volontier payé un euro (apres tout c’est le modele des 100 000 applications sur l’iphone ) MAIS et c’est là que le // avec iphone est important , donner mon N° de CC (et taper tous les chiffres etc..) à un site quasi inconnu ..me fait C..

    too bad mais bel article

  14. @Gambet: c’est un paiementg Paypal, si vous avez un compte il n’y a pas de carte de crédit à sortir.
    A défaut et si vous préférez une autre approche, achetez mon livre ?

  15. Mes réponses :

    * répondrez-vous à un sondage anonyme ?
    Oui sans problème ça peut aider le webmaster dans ça démarche à me connaitre.
    * téléchargerez-vous un fichier ?
    Oui en le passant à l’antivirus.
    * vous inscrirez-vous ?
    Non pas de suite car il faut voir si le site vaut le coup.
    * laisserez-vous un commentaire ?
    Oui bien sur, la personne met un site en ligne il est normal et polie de laisser un remerciement comme par le passé dans les livres d’or.
    * passerez-vous commande ?
    Non sans avoir comparé les tarif et surtout la réputation du site.
    * donnerez-vous votre numéro de carte de crédit ?
    Je paye par paypal dans le pire des cas, mais pas le premier soir.