Les secrets des référenceurs enfin dévoilés

Magic Kingdom Fireworks
Creative Commons License photo credit: atl10trader

Il y a quelques années, une émission à la télévision a fait couler beaucoup d’encre: des magiciens expliquaient comment réaliser de grandes illusions: femme coupée en deux, disparition d’éléphant, etc.

La communauté des magiciens s’offusquait qu’un des leurs, à visage masqué, se permettait de révéler leurs secrets.

Le magicien masqué se défendit en se justifiant par deux points:

– Expliquer le fonctionnement des tours oblige les magiciens à avancer et à faire toujours mieux. Le renouvellement est nécessaire.

– Savoir comment est fait un tour ne remplace pas le savoir faire et l’expérience du magicien. Le gros du travail du magicien est de faire un show et mettre en scène le tour, pas l’astuce en elle-même.

En référencement c’est la même chose. Beaucoup de référenceurs essaient de faire croire aux secrets du monde du référencement et restent opaques sur ce qu’ils font vraiment et comment ils le font.

Il n’y a aucune raison à cela et je pense qu’ils desservent la profession. Il n’y a pas de magie dans le référencement, c’est scientifique. Expliquer comment faire ne va pas faire du client un référenceur. Rien ne remplace l’expérience et les connaissances acquises par des années de pratique.

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

76 réponses sur “Les secrets des référenceurs enfin dévoilés”

  1. Je plussoie, d’autant plus qu’en référencement, contrairement aux tours de magie j’imagine – peut-être à tord ceci dit car je n’y connais rien – ce qui était vrai hier ne le sera plus demain : les moteurs de recherches changent souvent et les usages des utilisateurs aussi.

    Il y a donc tout a gagner à être transparent et a bien expliquer ce qui est fait, c’est la meilleure façon d’être considéré et reconnu dans le métier, et c’est aussi la meilleur façon de montrer au client que c’est un métier à part entière pour lequel il faut des compétences réelles et spécifiques.

  2. Oui, je suis d’accord avec cet article.
    Vendre un site, c’est expliquer en détail quelques règles basiques et incontournables du référencement, afin que le client comprenne bien, à la fois, quels sont les éléments qui peuvent drainer du trafic, mais également ce que ces techniques possèdent d’aléatoire.

    Gil

  3. En même temps, révéler les secrets, c’est pas très sexy.

    Quand on te montres que la fille qui sort de la boite et en fait le sosie de celle qu’on a découpé juste avant, c’est un peu quand tu cherches pourquoi certains sont très bien positionnés sur des requêtes très concurrentielles, et que tu découvres qu’ils sont inscrits sur tous les annuaires bidons qui peuvent exister pour avoir 5000 backlinks, c’est euh… décevant 🙂

  4. C’est amusant. Maxime, votre billet me rappelle un article publié précédemment sur notre blog.
    J’avais d’ailleurs pris le titre de l’une de vos interventions au salon e-commerce comme idée de départ.
    http://blog.axe-net.fr/zero-astuce-referencement/

    Franchement, des secrets, vous pensez qu’il en existe ?

    Sur le web, tout le monde connait jusqu’à la couleur de la culotte de la voisine, alors les secrets de référencement… 😉

  5. Bah des secrets il doit quand même y en avoir. Tout le monde ne veut pas forcément partager ses petites astuces d’autant que comme le dit David les techniques évoluent en permanences. Mais bon, heureusement que certains comme vous ne sont pas cachotiers, cela permet aux néophytes de progresser.

  6. « Salut le blog . Le billet publié m’a beaucoup plu .
    Quel plaisir de venir vous lire régulièrement .
    Un article passionnant pour moi ! J’ai hate de lire votre prochaine article 😉 »

  7. Je conçois l’idée qu’en révélant une partie de l’information, cela peut faire évoluer certaines choses.
    Mais dans le cadre du magicien masqué, je trouve tout de même que cela casse un peu le rêve.
    Diras-tu à ton enfant de 4 ans que le Père Noël n’existe pas … sous prétexte d’être mieux déguisé l’année suivante ?
    Certaines choses doivent être dites à certains moments, et certaines autres … peut-être jamais.

    Le cadre de la magie, c’est un peu pareil. On sait, en tant qu’adulte, qu’une personne n’a pas été coupée en deux, ou qu’il est impossible de voler dans les airs. Mais ce type de performance nous permet de nous échapper de la réalité et de croire (quelque part au fond de soi) que c’est tout de même un peu possible. Le rêve en est nous tous.

    Et dans le cadre de cette émission-là en particulier, ce n’était pas réellement pour tirer les performances vers le haut comme il le justifie par la suite. C’était avant TOUT pour faire de l’audimat. J’étais aux USA quand il a commencé son émission, et cela a fait grand bruit. Tout le monde en parlait, tout le monde l’avait vu ! Jackpot !!!
    C’est d’abord une question d’argent plus que n’importe quoi d’autre. Faut pas se leurrer.

  8. Au niveau du référencement, là par contre, je suis d’accord. Ce n’est pas parce qu’on sait comment poser 3 briques ensemble qu’on peut construire une cathédrale. L’expérience et le professionnalisme aura toujours sa place.

  9. Je suis d’accord avec MaxR sur le fait que la théorie est une chose mais la pratique c’est autre chose. L’expérience a un impact beaucoup plus important et c’est cette dernière qui peut justifier les tarifs de bons référenceurs.

  10. En même temps, pour ma part, j’avais fait à mes débuts un audit de référencement gratuit pour un site dans lequel j’expliquais au client ce qui n’allait pas dans son site et ce qu’il fallait modifier. Je n’ai plus eu de nouvelles de lui, par contre, en revenant sur son site 6 mois plus tard, j’ai vu qu’il avait fait lui-même la plupart des modifications recommandées !

    Du coup, je conserve dorénavant une certaine part de « secret », et je pense que la bonne question n’est pas : « un référenceur doit-il dévoiler ses techniques ? » mais « à quel moment (de sa relation client) doit-il les dévoiler ? « 

  11. Bonjour à tous,

    Plus que des secrets, il y a une grande part de logique et de bon sens dans le métier de référenceur.
    Il y a des bases incontournables, comme la bonne rédaction de contenu, l’obtention de liens.

    Je pense que beaucoup de monde ne cherche pas vraiment à comprendre comment le référencement fonctionne (pour divers raisons d’ailleurs; je ne juge personne), mais plutôt à essayer de capter une méthode ultime qui ne prend pas beaucoup de temps à appréhender de préférence.

    Le référencement est en effet un vrai métier, il nous appartient d’éduquer nos clients sur l’importance de ce métier.

  12. Le référencement n’a rien de secret , il existe tellement de moyens pour apprendre le référencement sur le net, mais le truc c’est que même si rien a voir avec du savoir il y a quand même un paramètre extrêmement important qui n’est pas mentionné ici et qui entre en jeu pour le référencement et c’est le temps. Et bon dieu cela met énormément de temps donc c’est majoritairement pour cela qu’il reste domaine des experts et non pas parce qu’ils sont les seuls a tout savoir…

  13. Comme le dit Emma, c’est souvent le travail mais aussi la patience qui sont les meilleurs amis du référenceur. Je ne pense pas qu’il existe encore beaucoup de secrets sur ce sujet avec toutes les informations qu’il y a sur le net.

  14. bonsoir Maxime
    D’accord avec toi il n’y a pas de secret en référencement
    et moi dans mon travail je ne fais aucune rétention d’information bien au contraire
    je diffuse explique, « rabache » ce qu’il faut faire

    et pour tant cela ne fait pas de mes collègues des référenceurs

    rien ne remplace l’expérience
    en fait le référencement, c’est :
    des compètences
    du bon sens
    de la veille

    et aussi un état d’esprit

    en ce qui me concerne lorsque je surfe, je ne peux m’empêcher d’ausculter en permanence les sites sur lequel je suis

    et j’ai d’ailleurs trouvé pas mal de trucs comme cela

    🙂

  15. Pour le référencement y biensur la soumission, les commentaires de blogs mais ca apparement y en plein qui l’on compris mais également de l’huile de coude, ca prend du temps. Y en a qui vont me parler des outils automatiques mais ca c la plaie pour les bloggeurs c’est des vraies boites à spams ce genres de trucs, non les amis, un peu de patience et quelques échanges de liens devrait suffire. qu’en pensez vous ?

  16. De toute façon, dans n’importe quelle activité, qui a intérêt à dévoiler ses secrets ?
    Le client lui-même s’en moque, et tout dévoiler ne fait que renforcer ses concurrents.
    Donc le gars qui dévoile « tout » a de grande chances d’être en hors du business, ou alors d’être assez suspect…

  17. @Ma ville info : Vous n’avez rien compris, bien sur qu’il faut dévoiler ses secrets !! dévoiler ses secrets écrase les concurrents au contraire, celui qui dévoile ses secrets est – ou devient – leader de son business car il guide ses concurrents dans une direction, ses concurrents eux deviennent alors de simples suiveurs. Si tout le monde restait sur ses acquis et ne partageait jamais rien on serait resté à l’âge de pierre. Par contre « dévoiler » ne veut pas dire « donner gratuitement », certains secrets valent leur pesant d’or, ou ne valent rien dans les mains d’une personne novice. Mais ce qui est sur c’est que les garder pour soi c’est le meilleur moyen de s’enterrer.

  18. @David : à part dans le microcosme, qui fait la différence entre le leader et les suiveurs ? Si le suiveur a de bonnes références, des résultats probants, un bon rapport qualité/prix qui s’inquiète de savoir si c’est lui qui a inventé la technique du double backlink périlleux arrière ou s’il ne fait que répéter les techniques d’un autre ?

  19. Je me suis laissé avoir par le titre accrocheur. Je pensais vraiment que tu allais dévoiler certains secrets du référencement 🙁

  20. @Maxime Grandchamp : c’était pas une critique, juste une plaisanterie. Je lis ton blog avec intérêt. Je ne connaissais pas Forum Marketing, merci pour le lien 😉

  21. l monde du référencement devient de plus un plus un monde de secret ou d’une illusion de secrets qui se peut n’existe même pas, c’est sans doute de faire l’illusion que le référencement est un travail de magicien afin que les premiers restent premier et les dernier reste dernier. c’est pour moi une astuce pour décourager la concurrence.

  22. Bonjour maxime,

    Alors là franchement je ne suis pas du tout d’accords pour révéler la manière dont je m’y prend en référencement à mes concurrents. Car la différence entre l’émission dont tu parles et le référencement, c’est ma cible. Dans le cas de tour de magie cela revient à révéler à tes client ton secret, dans le cas du référencement d’un site cela revient à livre ton savoir-faire aux concurrents. Pas pareil, surtout si tu gagnes ta vie avec.

  23. Au dela de la part scientifique je trouve quand même qu’un bon réferencement c’est comme un tour de magie, beaucoup de suspense au début et pendant le tour et a la fin une explosion d’applaudissement.

    Bien sur ça ne marche qu’avec un tour (référencement 🙂 réussi !

  24. @diagnostic immobilier: Expliquer ce que l’on fait et comment on le fait ne veut pas dire que le client pourra le faire ou voudra le faire. Tout le monde sait comment écrire un livre (on prend un papier et un crayon et on écrit) mais est-ce que pour autant tout le monde le fait ? De la même façon, il n’y a aucun secret sur comment changer l’huile de sa voiture mais pourtant la majorité des gens vont voir un garagiste.

  25. Bah comment vous faîtes pour référencer ?? donc tu répond tu rentre un peut dans le détail et le mec te dit aurevoir et merci pour les infos bon ok ça n’arrive pas tous les jours

  26. Bonjour à tous ! ne répondez pas tous à la fois.
    Celui qui n’avance pas recul, il y a des clients qui veulent savoir je pense que c’est légitime de leur dire ce qu’il y a, même sachant à l’avance qu’il vont bricoler tout seul, c’est tant mieux.
    exemple je détiens une adresse de job (en supplément) et je sais que ça intéresse quelqu’un de mon milieu, cela devient un devoir de le mettre au courant parce que c’est lui qui va être engager à suer et non pas moi, si on garde le secret, c’est qu’on est forcément un hypocrite individualiste.
    En tout cas, messieurs David et Maxime l’ont si bien dit.
    Salutations, Abh NASRI.

  27. Quelle dommage que la magie ne vienne pas tout expliquer. Un bon référenceur travaille dans le jour. Rien n’est magie ma

  28. Oupss coupée dans mon élan…
    Oui oui oui en tant que référenceur nous nous devons d’être transparent. Oui nous devons faire comprendre au client ce que nous lui vendons… Non nous ne devons pas lui dévoiler toutes nos techniques….
    Un bon référencement se fait avec le client, après tout c’est son entreprise. Nous ne faisons que de la magie avec nos outils mais comme dans toute magie…. il y a un toujours un « truc en plus » C’est la nous intervenons …
    Bonne remarque de Maxime… comme dab’

  29. C’est fou le nombre de gens qui placent un commentaire sur ton site pour ce sacré lien…
    🙂

    Quand aux secrets… je crois plus à l’huile de coude à 80% et 20% d’intelligence.
    l’huile de coude pour chercher des liens de qualité
    l’intelligence pour suivre les changements par les moteurs et les tendances…

    Merci Maxime pour le lien ! 😉

  30. Le référencement n’est pas un secret mais juste une activité très technique et demandant pas mal de temps. cependant avec le nombre de sources différentes sur la toile, il est tout à fait possible de référencer correctement son site !

  31. Rien n’empêche d’expliquer au client dans les grandes en lignes en restant suffisamment flou (de toute façon le client ne capte pas tout en général, c’est pas son métier).

  32. Je suis d’accord avec cet article pour deux raisons principale :
    – Le référencement change vite et quand on paie une forte somme pour être bien placé et que cela change, on accepte plus facilmeent ce changement si on a été bien informé que si l’on a payé un référencement « clef en main » sans explication
    – Le référencement est un domaine dans lequel il est difficle d’être un leader visible et reconnu pour le grand public qui voit ça comme de la magie technologique. La reconnaissance que l’on peut acquérir en tenant un blog bien documenté vaut probablement plus que l’avantage concurrentiel donné par le secret, avantage qui ne finira par disparaitre.

Les commentaires sont fermés.