En êtes-vous encore à faire cette erreur ?

bruno_le_maire
Creative Commons License photo credit: brunolemaire

J’ai déjà abordé un sujet similaire il y a quelques temps, ici-même, en m’adressant en particulier à tous les fans de chocolat.

Il me semble important d’y revenir sous un angle un peu différent en parlant en particulier d’une fausse bonne idée: multiplier les sites pour améliorer le référencement.

L’approche est simple: pour aider à faire décoller un site qui a un faible trafic, cela consiste à créer un ou plusieurs blogs ou sites qui iront créer des liens vers le site principal et génèreront ainsi du trafic.

En théorie c’est imparable: une des règles du référencement est d’avoir des liens (ou backlinks pour les anglophiles) et quoi de plus efficace que de les créer soi-même ?

Dans les faits c’est un peu plus complexe pour deux raisons:

1- il est probable que les moteurs et annuaires remarquent rapidement la relation entre tous ces sites et ne prennent pas en compte les liens ainsi créés.

2- comment allez-vous faire connaître ces sites ? Au lieu de devoir faire le référencement d’un seul site, vous venez de vous confier la tâche de référencement 5 sites différents.

Le raisonnement est le même si vous décidez d’acheter 50 noms de domaine pour faire connaître votre activité. Comment allez-vous promouvoir 50 noms ?

Le gouvernement l’a bien compris: dans un rapport rendu public le 12 février, il est proposé de diviser par 10 le nombre de sites Internet du gouvernement.

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

32 thoughts on “En êtes-vous encore à faire cette erreur ?

  1. Il ne faut pas oublier le fait qu’un site est censé correspondre à une thématique, du coup regrouper plusieurs domaines sur un seul et même site peut avoir des conséquences négatives sur le référencement. Faut bien faire attention à ne pas prendre cette pratique comme une vérité générale, à chaque site son contexte et son propre référencement :-)

  2. J’ai croisé un très grosse société de référencement qui à monter environ 20 sites sur le même thème avec contenue différent, design différent, ils spam à mort les annuaires et ces 20 sites renvoie vers une société qui génère plusieurs milliard de CA par an. Alors je ne dit pas que tu as tord mais visiblement ça dépend du budget que l’ont à pour faire son référencement.

  3. Moi je dis que CET article est une erreur…..
    @shandra idem…. et de plus en plus……
    @Maxime création contenu….
    sur plus de 100 sites et tout totalement original..

    Et vous vous appelez gourou !!!!

  4. Pas entièrement d’accord avec toi. Parfois avoir plusieurs sites pour créer des liens peut être judicieux. Tout dépend de la stratégie suivie. Et pour ne pas être pénalisé, il faut s’assurer que les liens soient à sens unique.

  5. Ah que voilà un article intéressant ! Une première remarque concernant ta première remarque Maxime : tu écris « il est probable que… » donc ce n’est pas certain ? Un moteur serait donc assez intelligent pour distinguer un lien en provenance d’un site créé justement pour cela d’un autre lien créé à partir d’un site quelconque. Pourquoi pas mais toi même tu n’es pas catégorique et si le lien est créé dans un sens uniquement ça me semble compliquer à détecter…
    Deuxième remarque : quel est le rapport entre le fait que le gouvernement choisisse de rationaliser le nombre de ses sites et le sujet de ton article ? Je ne pense pas que le gouvernement s’inquiète vraiment de la difficulté a référencer tous ses sites ni cherche à promouvoir un site en particulier en créant une multitude de sites satellites. Par contre rassembler sur un même site des thèmes proches traités dans plusieurs sites pour faciliter la vie des internautes ca me parait plutôt être une approche rationnelle.
    Finalement le moins que l’on puisse dire est que Maxime n’aime les techniques de référencement black hat. Je me rappelle avoir contemplé avec émerveillement la grande roue du référencement dans laquelle a partir d’un site central ou trouve autour plusieurs couronnes de sites satellites et pour certains sites satellites leur propre constellation de sites satellites. C’etait magnifique ! Est ce que ca marche vraiment ? Bien fait je ne vois pas pourquoi cela ne marcherait pas. Mais il est clair qu’il faut des moyens et/ou du temps. Tout dépend de qu’il y a à la clé…

  6. @Fortune Internet: Un moteur peut détecter sans aucun souci la relation entre plusieurs sites: hébergement, whois, etc… sont des indicateurs permettant d’avoir déjà une bonne idée.

    Est-ce que la stratégie des sites satellites marche ? A court terme oui sous reserve de le faire intelligemment et d’être conscient qu’au long terme c’est très coûteux et pas forcément l’approche la plus rationnelle financièrement parlant. Si on est prêt à mettre 100k pour générer 100 sites satellites pour _éventuellement_ améliorer le référencement qui _éventuellement_ amènera des clients, pourquoi ne pas mettre 100k en publicité avec garantie de rentabilité ?

    Lisez le point 3 sur cette page: https://sites.google.com/site/webmasterhelpforum/fr/aide-au-referencement/mythes1

  7. Et pourquoi ne pas utiliser les plateformes de blogs, pour éviter les soucis d’IP, whois, hebergement, … ? 😉
    Un exemple parmi d’autres: http://bit.ly/bqOU4e
    Il s’agit seulement de faire un linking qui paraisse naturel….
    Le linkbaiting pour un site commercial n’existe pas, c’est la plus vaste fumisterie que nous ait pondu Google…, faut trouver d’autres méthode pour obtenir du juice
    Je ne dis pas Maxime, pour votre blog ou vous avez certainement du recevoir des liens par appât…, mais qui va faire un lien pour un site de crédit immobilier, d’assurance, de devis fenêtre, de vente de voyages….

  8. @cedrikp: pourquoi ne pas simplement organiser un concours ou acheter des billets sponsorisés sur des blogs existants ? Cela coûtera moins cher que de créer 50 sites et en plus de cela les sites en questions seront déjà établis et auront un trafic certain. J’ai du mal à comprendre la réflexion derrière cette fausse économie déguisée en bidouille.

  9. Pas besoin de faire 50 sites non plus… 2 ou 3 blogs comme le suggère cedrikp peuvent servir. On va pas donner de noms mais pas mal de référenceurs et agences de référencement bossent comme ça ^^’

  10. Je pense aussi que c’est très couteux à mettre en place et que ce n’est pas forcément l’action la plus rentable à mettre en oeuvre en terme de référencement.
    Faire des commentaires sur des blogs en doffolow par exemple c’est très rapide à faire et c’est un bon moyen d’augmenter son PR, les réseaux sociaux également peuvent apporter beaucoup plus de juice plus facilement.

  11. @aurelien Les réseaux sociaux du Juice ??? c’est en nofollow 95% du temps…
    et commentaires sur blogs dofollow, basr son ref sur ça, ça me semble un peu limité
    @maxime Oui ce sont des options, mais ne vaut-il pas mieux être positionné sur toutes les pages de quelque chose que l’on a créé, que faire, ce qui au final n’est que de l’achat de liens… (et coute cher)
    Et puis créer ce réseau, c’est une excellente arme pour de l’échange de liens triangulaire, ce qui revient bien moins cher que de l’achat d’articles non ?

  12. @ detectimmobilier.com
    Mieux vaut ne pas perdre son temps à laisser des commentaires sur des blogs nofollow…..

  13. @detectimobilier … réferencer mon profil twitter n’est pas un objectif majeur 😉
    @maxime Ah bah pourquoi ?
    Ma réponse à moi, c’est juste que par expérience, la technique que vous détaillez fonctionne, pour info, je suis chez l’annonceur, aussi, nous avons certainement des moyens que certaines agences n’ont pas forcément, une source d’idée ici: http://www.deliciouscadaver.com/comment-construire-une-pyramide-de-backlinks.html
    Donc texte auto, + redacteur outsourcés à l’etranger + 1 ou 2 redacteur en france, et vous vous retrouvez au bout de 6 mois avec une quinzaine de blog au contenu unique PR4 en home…. (sans compter la vingtaine de truc spammy) Tout ça sans parler des echanges de liens que cela autorise…
    Mais je dois dire que oui, j’aime bien rentrer dans le lard des « seo-masters » 😉
    Surtout les annuairistes en général.
    Allez sans rancunes… à bientôt sur Twitter Maxime, va y avoir des débats interessants 😉

  14. @cedrikp: Vous venez donc de démontrer ce que je disais: il faut une quantité phénoménale de ressources (3 rédacteurs pendant 6 mois)…

  15. Maxime, pourquoi ne pas mettre 100k en publicité avec garantie de rentabilité comme tu le proposes plutôt que d’investir pour monter un réseau de sites satellites autour de son site principal ? La raison me semble evidente. Plus de pub, plus de trafic et plus de revenus. Investir dans un réseau de sites (si on en a les moyens) c’est miser sur le trafic moteur et a long terme non ? Après comme le dit cedrikp ca m’empêche le classique échange de liens. On ne peut pas nier et toi le premier je pense que GG est très sensible aux liens entrants. Et je suis persuadé pour ma part qu’un site seul même bien optimisé pour le SEO avec du contenu original (et il faut être chercheur ou poète pour produire du vrai contenu original à mon avis) dans un secteur un tant soit peu concurrentiel (et quel secteur ne l’est pas de nos jours) n’a aucune chance de bien ressortir dans les SERP sans liens entrants. Et comment en obtenir alors que tout le monde cherche la même chose ?

  16. sans vouloir faire le bisounours tout le monde a un peu raison.
    en fait il faut recentrer le débat sur la thématique coût/rentabilité
    car même s’il faut payer 100K€ pour construire des sites satellites ou autres, mais que cela rapporte 10 fois plus alors oui ça vaut le coup et ça fonctionne.
    De plus en automatisant certaines taches, la création de contenu unique et varié n’est pas si fastidieuse.
    Ensuite il suffit d’être assez malin, pour camoufler son réseaux 😉

  17. J’en ai fait deux pour le site, un généraliste et un plus spécialisé. Et bien, même si je ne mettais pas beaucoup de liens, il suffisait que je fasse un article avec un lien vers le site pour que celui ci plonge automatiquement. Je pense que les moteurs reperent ces manoeuvres.

  18. C’est drole on dirait vraiment que les gurus du seo veulent garder leurs petits secrets pour eux et laisser croire à ceux qui veulent s’en sortir tout seul que le referencement n’est qu’une affaire de contenu unique et optimisé et de l’application de quelques regles de base de seo, les moteurs de recherche s’occupant du reste.
    Je crois qu’il y a eu assez de témoignages ici pour démontrer que c’est un peu plus compliqué que cela et sans verser dans le pur black hat il y a des techniques désormais a peu près incontournables pour faire ressortir correctement un site dans les SERP. Merci a ceux qui ont témoigné de leur expérience bien plus réelle et pratique que celle prodiguée ici par Maxime.

  19. Consacrer de l’énergie sur un site prend déjà beaucoup de temps… alors sur plusieurs…
    Toujours est-il que tisser une toile entre plusieurs sites a peut-être du sens en terme de référencement pur… mais la qualité du site principal, son amélioration, son implantation dans le temps, constitue la vitrine d’une activité.
    Le faire vivre, informer de façon qualitative n’est-il pas plus important que de générer un trafic pouvant être artificiel ?