Pas de limite

CB035146
Creative Commons License photo credit: Elizaveta Tsitovskaya

Sur votre site Internet, il n’y a pas de limite.

Vous pouvez écrire autant de pages que vous voulez et avoir des pages aussi longue que vous désirez.

Cela ne vous coûte pas plus d’avoir 500 articles sur votre blog que d’en avoir 5. C’est le même prix si vous écrivez 10 pages ou si vous écrivez 3 mots.

Vous avez donc la place pour détailler, pour expliquer, pour répondre à toutes les questions.

Et pourtant ce n’est pas toujours le meilleur choix. Parfois faire court est plus efficace.

Comme votre site n’est pas limité par l’extérieur c’est à vous de fixer les limites. Et cette décision est plus difficile à prendre que de simplement respecter une contrainte imposée.

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

38 thoughts on “Pas de limite

  1. Quelques conseils peut-être à partager avec nous ? C’est bien gentil de lancer un débat mais il faudrait l’alimenter un peu plus non ? « Pourtant ce n’est pas toujours le meilleur choix ». Tiens pourquoi au juste ? « Parfois faire court est plus efficace. » Interessant ca ! Mais dans quel cas au juste ? J’attends un peu plus d’un gourou du net. Ah mais il y a un « s » en fait dans le nom du blog ! En fait le vrai gourou c’est l’autre, celui qui n’écrit jamais de billet. Je comprends mieux alors…

  2. A quoi bon avoir un site de 500 pages mal optimisé qui rapporte 10 visiteurs par jour, je préfère avoir un petit site pour une niche bien précise et avoir des visiteurs ciblés.

  3. Assez d’accord avec acne free, j’aimerais bien avoir un peu plus de développement.
    Avoir beaucoup d’information peut être un handicap si on ne trouve pas forcément celle qu’on veut facilement, mais sinon, est-ce vraiment handicapant ?

  4. J’avoue que, moi aussi, la lecture de cet article m’a laissé sur ma faim. J’ai cliqué en bas pour lire la suite mais il n’y en a pas. Une introduction sans corps de sujet, c’est la première fois queje vois ça! Si c’était pour illustrer le propos de l’article, à savoir que faire court est parfois suffisant, je crois que là, c’était un peu trop court!

  5. Pour moi aussi l’important est un nombre de pages conséquent et avec du contenu différent et un bon maillage interne

  6. Bonjour à tous,

    effectivement c’est article à l’air très intéressant, mais le manque d’arguments me laisse aussi sur ma faim.
    Pour apporter un peu à ce débat, malgré que le référencement soit plutôt nouveau pour moi, je pensais que la longue traîne apportait environ 90% du traffic sur un site. Je ne vois donc pas pourquoi avoir 500 pages serait pénalisant plutôt que 10 optimisés. Quelqu’un peut-il m’éclaircir un peu, ou me donner son avis?

  7. un article bien court en effet, mais c’est le but recherché
    je pense
    il es difficile sur un site de mettre un cadre au site
    il est encore plus difficile de s’y tenir

  8. La limite est surtout imposée par ce que l’on a à dire, et le temps que l’internaute acceptera de passer sur le site.

    Toutefois, si on a un bon style d’écriture, cela importe peu, car les lecteurs liront jusqu’au bout.

  9. Je suis d’accord sur tous les points. Un article qui nous laisse sur notre faim… en tout cas pour beaucoup mais aussi une vraie realité sur le nombre de pages…. les site ou l’on trouve des annonces, des jeux possèdent plus que 500 pages et ils sont mieux référencés que certains sites optimisés et ne possédant que 50 pages !! la clé n’est pas dans le nombre de page mais dans l’optimisation et le suivi.

  10. il suffit peu etre de commencé par ecrire 5 PAGE et puis de finir avec 5OO optimiser
    et la le contrat et remplie :)

  11. ça dépend du type de site, informatif ou vente ? car sur un site de vente il faudra l’essentiel mais ne pas perdre de vue que le but est de vendre, mais un site informatif lui pourras développé certains aspect du sujet traiter car les visiteurs ont le temps.

  12. Ce n’est pas une question de nombre de mots mais bien sur de coût! Le mieux c’est d’écrire sans fin mais sur différentes pages accordant a chacune d’elles environ 400 – 600 mots pas plus…