Vous envoyez des spams

Le spam dans la vrai vie
Creative Commons License photo credit: fanchik

Tous les jours ma boite est remplie de spams. Quand je lis mes emails pour la première fois le matin, j’en ai entre 300 et 400 et uniquement 2 ou 3 messages légitimes. Dans la journée, c’est la même chose: chaque heure m’amène quelques messages et quelques dizaines de spams.

Ces messages que j’appelle spams en sont-ils vraiment ? N’y-a-t-il pas des newsletters auxquelles je me suis inscrit il y a longtemps ? Des informations provenant de fournisseurs divers ? Des messages relayés par des amis pensant me faire plaisir ?

Si, certainement. Mais cela n’empêche pas que dans le flot des emails que je reçois chaque jour, je perçois ces messages comme du spam. Qu’ils en soient réellement selon la définition officielle importe peu, dans tous les cas je leur réserve le même traitement: j’efface.

Vous traitez votre boite email de la même façon que moi. Vous êtes inondé sous les messages.

Et vous envoyez des newsletters et autres emails à vos clients, qui pensent la même chose de vous: « spammeur ».

Si vous pensez cela des emails que vous recevez, ceux qui reçoivent vos emails le pensent aussi.

La solution ? Envoyez des messages des messages que l’on veut lire, des messages que vous aimeriez recevoir.

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

25 thoughts on “Vous envoyez des spams

  1. Je dois dire que je me pose la question sur l’intérêt de la newsletter, enfin surtout sur la régularité avec laquelle on doit en envoyer. Idem pour twitter j’ai fini par supprimer un paquet de comptes suivis car j’avais vraiment l’impression d’être spammé !

  2. Bon article avec un point de vue intéressant ! J’avais vu un chiffre dans un journal sur le temps perdu par nos sociétés actuelles à cause du spam, l’énergie perdue aussi (vous devez bien y passer 5 minutes par jour pour effacer autant de spam, soit un cout énergétique)…

  3. intéressant comme article
    je suis comme toi Maxime je suis moi aussi submergé par le spam
    difficile de lutter contre cela
    pour les newsletter je n’envoie pas beaucoup

    :)

  4. Je passe bien 5/10 minutes par jours à trier mes messages sur mes différentes boites. Il y’a toujours de plus en plus de spams mais les outils anti-spams sont de plus en plus efficaces donc je pense que ca s’équilibre plus ou moins….

  5. Je reçois aussi beaucoup de spams, ou de publicités à la noix. Maintenant pour ce qui est des inscriptions par exemple à des forums, listes de diffusion, etc, j’utilise des adresses jetables, ensuite, plus de soucis. :-)
    Avoir au moins deux adresses, une très privée et une qu’on peut donner.

  6. Les gens ne s’envoient plus de mails mais des messages via FB.
    Pour concurrencer cela, il faudrait créer un webmail ou on ne recevrait que les mails de personnes « invitées » (contacts FB, Viadeo…), sinon l’expediteur reçoit une réponse ou on lui demande de cliquer pour s’identifier.

  7. Force est de constater que le spam, le vrai, pas celui de la newsletter oubliée dois rapporter de l’argent vu le nombre de ces messages que nous recevons… Bien entendu de la à le cautionner il y a un pas… de géant !

  8. de nos jours ya des milliers de spammeurs sur le web: mais qu’attendez vous pour appliquer un système de codage antispam pour votre boite ou essayer de les filtrer avec une autre méthode du moment que vous en recevez autant tous les jours…(la plupart des newsletter sont vecteurs de spam).

  9. Bon article. Ma boîte est toujours remplie de spams et je ne sais plus que faire. Parfois je les efface tous sans réfléchir alors que c’est une faute grave puisque parmi ces spams il existe des mails importants. Que faire alors?

  10. Plutôt comme messages illégitimes afin, petit à petit de faire un trie.
    Mais le mieux n’est-il pas d’installer un système anti-spam (codage avec des lettres ou chiffres) ?
    Les résultats ne sont pas parfaits, mais néanmoins très efficaces.