Le référencement, l’ennemi du visiteur

Le Monde - Article: La hausse des adoptions en 2010 est à relativiser
Creative Commons License photo credit: Tonio Vega

Une des méthodes les plus efficaces pour améliorer son référencement est de faire des liens. Les liens sont suivis par les moteurs, de nouvelles pages découvertes et ajoutées à l’index, les ancres interprétées, et du PageRank transmis.

Par contre il serait faux de croire que les liens n’intéressent que les moteurs. Quand je lis un article, j’aime bien suivre les liens vers des articles associés, des définitions ou des points de vue différents.

Ce n’est pas un avis partagé par le journal Le Monde: pour eux les liens ne servent qu’aux moteurs et en tant que tels ils doivent être cachés.

Prenons un article au hasard: Une victoire contre les tracasseries, mis en ligne hier. Cet article comporte trois liens que vous ne pouvez pas voir et pourtant ils sont bien au coeur du texte et sur du contenu visible. On ne parle pas ici de faire un lien écrit en blanc sur fond blanc, mais de ne pas identifier le lien en tant que tel.

Quels sont ses liens ? Le premier se trouve sur la photo, au niveau de la légende: le nom Asghar Farhadi y est cliquable et amène sur la liste de tous les articles le mentionnant sur le site.

Les deux autres se trouvent en milieu de texte dans la phrase: « Cette allusion à Mohsen Makhmalbaf, exilé, et à Jafar Panahi, sous le coup d’une interdiction professionnelle ». Les noms des deux réalisateurs sont en effet cliquables eux aussi.

Cette page n’est pas unique sur le site du journal, loi de là: tous les articles sont truffés de liens masqués, généralement au niveau du nom des protagonistes.

Pourquoi maquer ces liens ? Ces liens ont autant, si ce n’est plus, d’intérêt pour les visiteurs que pour les moteurs.

Pourquoi toujours croire que le référencement est l’ennemi du visiteur ? Ce qui plaît à l’un fait généralement plaisir à l’autre.

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

35 réponses sur “Le référencement, l’ennemi du visiteur”

  1. La logique de Google est en effet que ce qui doit aider au référencement doit aider le visiteur. Il est toujours bon de la rappeler.
    D’autant que dans le cadre d’une actualité, il est courant que l’on ait besoin d’une info en archive puor bien comprendre ce qu’il se passe.

  2. Tout a fait d’accord les liens ne sont pas uniquement utile aux moteurs de recherche et heureusement, car si les sites ne faisait pas de lien interne et externe il serait difficile pour les internautes de trouver rapidement de l’info.

  3. Tous le monde peut y trouver son intérêt quand le travail est bien fait mais avant tout il faut faire plaisir a l’internaute

  4. Bizarre : je ne vois pas en quoi des liens visibles dans l’article pourraient aller à l’encontre de l’intérêt des visiteurs …
    Certes les liens ont un intérêt certain pour les moteurs mais moi en tant qu’utilisateur, j’aime bien pourvoir accéder à des informations supplémentaires grâce à des liens visibles dans les articles tant que ceux-ci ont un intérêt et sont en rapport avec l’article en question.

  5. Oui, j’avais remarqué cela il y a un moment. Le pire, c’est que cette pratique est connue chez « Le Monde » et passe sans souci. Le petit rigolo qui pratique la même chose sur son petit site se verra blacklisté suite à un spam report….

  6. « Pourquoi toujours croire que le référencement est l’ennemi du visiteur ? Ce qui plaît à l’un fait généralement plaisir à l’autre » Vrai Maxime surtout que le travail de référencement pour un site web est effectué pour être visible auprès des internautes ou visiteurs bien sur en dehors des moteurs. Et donc un lien est aussi utile aux moteurs qu’aux visiteurs.

  7. Fournir ou donner l’information le plus rapidement possible à l’internaute n’est ce pas le but recherché en pratiquant le référencement avec les liens internes. Et le référencement n’a t-il pas comme cible les moteurs et les internautes ou bien je me trompe. Et qui tape les requêtes sur les moteurs de recherches si ce n’est l’internaute.

  8. C’est d’abord une erreur vis a vis des tendances du web qui sont orientées utilisateur. Puisqu’en tant qu’internaute j’aime les contenus ergonomiques qui me parlent, je vais effectivement apprécier de voir les liens contextuels que me propose la page que je lis.
    Je ne pense pas que du point de vue seo, un lien visible soit plus pertinent en termes de linkjuice qu’un lien non visible ( sauf au passage de la souris) , néanmoins c’est une forme de respect pour l’internaute.

  9. Pour moi le référencement d’une part aide l’internaute dans ses recherches en lui offrant des contenus de qualité en temps et en heure. Le référencement regroupe l’internaute et les moteurs de rechercher. L’internaute devrait en profiter et ne pas le considérer comme son ennemi c’est insensé.

  10. tant que le lien inséré dans l’article ne sort pas du contexte de l’article lui même. les internautes sont constamment à la recherche d’infos et si toutefois ils sont interessé par un article et commencent à le lire tout en pouvant beneficier d’autres liens qui pourront leur orienter ailleurs c’est toujours en plus .car on peut pas tout le temps revenir et retaper une autre requête pour avoir d’autres resultats.Il est mieux d’être rediriger directement vers une page interessante à partir de la page où l ‘on se trouve.

  11. Il est difficile d’en juger a priori car des Sociétés font du référencement pour du référencement alors que ce n’est pas une fin en soit et qu’il y a d’autres moyens d’avoir de la visibilité et, surtout, de la crédibilité.

  12. Il y a vraiment 2 angles de vision : le référencement et le visiteur. Les deux doivent être pris en compte afin d’être lu, et de plaire. Le cocktail doit être bien dosé afin d’être digeste.

  13. Les liens son bien entendus importants et de plus permettent d’aller dans la continuité de l’article.
    je sais que lorsque je lis un article il m’arrive souvent d’ouvrir des liens dans les onglets à côté 🙂

  14. Article intéressant Maxime,
    le ref n’est pas l’ennemi du visiteur au contraire, ils sont normalement complémentaires

    par contre je n’aime pas trop les liens qui ne se voient pas
    cela marche c’est sur
    mis c’est pas friendly utilisateur

  15. Surprise par cette pratique! En effet le fait de dissimuler une pratique de référencement aux internautes peut être susceptible de sanctions par les moteurs de recherche…
    Les liens apportent vraiment un complément d’informations aux internautes, je ne comprends pas le monde sur ce point là, surtout que leurs liens pointent vers des pages de leur site donc il y a peu de risques de perdre les internautes. Au contraire cela peut inciter les internautes à consulter d’autres pages et rester plus longtemps sur leur site…

  16. Il se dit de l’autre côté de la rue que le référenceur à oublié ou n’a pas du tout de notions en marketing. Lui ce qui l’intéresse c’est l’anchor text, les backlinks et le Keyword stuffing.Le visiteur ce n’est son problème. Et pourtant, il oublie que le SEO c’est aussi du marketing

  17. « Il serait bon de faire lire cet article à pas mal de webmasters… Les liens sont l’essence du web! » tout comme les travaux d’optimisation sur le site (ergonomie, taux de conversion, tests…).

  18. C’est vrai que cacher des liens peut paraitre illicite, mais comme un certain site automobile allemand qui s’était fait blacklisté par google, ces entreprises ne savent pas ce que font leurs référenceurs pour honorer leur contrat !!

  19. Vu ou non un lien est un lien qu’il et dans la recherche des moteurs il n’est pas lu de la même façon puisque les moteurs le lisent dans le code source et les visiteurs sur la page elle même.

    Mais en terme de Html, dans les 2 cas c’est de vrais liens que les moteurs voient avec les même balise et pour le visiteur, c’est surtout plus pratique et plus respectueux mais aussi plus ergonomique pour lui qu’ils soient visibles.

  20. Dans une logique de référencement, prendre en compte les moteurs de recherche est, bien sûr, légitime.
    Mais l’internaute (client potentiel) est bien plus important me semble t-il… y compris, du reste, dans la durée a minima, d’un point de vue du référencement.
    Alors, pourquoi ne pas privilégier l’information claire et la transparence…

Les commentaires sont fermés.