Y être ou ne pas y être, telle n’est pas la question

After this, I give up.  Probably.
Creative Commons License photo credit: iphwin

« En visitant votre site, j’ai remarqué que votre référencement n’était pas bon. En effet, votre site n’est pas présent dans les moteurs internationaux. J’ai testé avec des moteurs espagnols et russes et je n’ai pas trouvé votre site. En tant que responsable référencement international, je peux vous aider, appelez-moi. »

Ceci est un extrait d’un email que j’ai reçu il y a quelques minutes.

Je fais amende honorable : il est vrai que ce site n’est pas présent dans les moteurs espagnols et russes. Mais pourquoi devrait-il l’être ? Il est écrit en français, fais référence à la culture francophone et s’adresse à un public ciblé.

Non, je ne crois pas aux vertus des liens en provenance de moteurs et annuaires aux fins fonds du monde. Je ne crois pas non plus que la communauté russe s’intéresse au marketing en français.

Baidu.com est le 4e site au monde en terme de trafic. Est-ce pour autant un bon moteur pour un site francophone ?

Ne vous dispersez pas en répondant à ces offres, au final vous désirez toucher vos prospects et vos clients, pas des touristes.

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

64 réponses sur “Y être ou ne pas y être, telle n’est pas la question”

  1. Hello

    J’espère que l’email était envoyé dans le cadre d’une campagne de spam, parce que sinon il prend vraiment les gens pour des pigeons…

  2. Un tel message en dit déjà assez long sur l’incompétence marketing de l’expéditeur. Alors utiliser ses services pour booster son site … ce ne serait franchement pas une bonne idée.

  3. Il a complétement raté l’approche commerciale et de ce fait il n’avait même pas besoin de continuer en arguments car foutu d’avance. En effet, il n’y était pas donc disons plutôt spam…

  4. On ne peut pas développer un projet quelconque sans tenir compte de la notion de segment ou cible.
    Et une fois la cible déterminée ; on doit bien cerner ses besoins afin de formuler des offres qui solutionneront ses attentes.

  5. C’est clair… mais il y a tellement de clients potentiels sur la toile que ce type de message doit avoir un certain effet.
    Dans un autre genre, ceux qui demandent un RIB, une pièce d’identité, etc. en arguant d’un oncle aveugle au fin fond d’une contrée éloignée qu’il faut sauver…sont légions… On se demande qui peut être piégé… et pourtant il y en a !

  6. Clair que ce genre de spam peut marcher. Avec la masse d’emails valides que ce genre de boite a a sa disposition, cela doit generer un bon petit paquet d’argent, pour finalement pas beaucoup de travail.

  7. Le « problème » est que, dans certaines activités, des clients français vivent à l’étranger et, peut-être, on parfois l’habitude de naviguer sur des moteurs de leur pays.
    Il faut arriver à faire la part des choses…

  8. Tu as tout à fait raison à travers ton article mon ami, ca ne sert à rien de référencer son site sur un moteur de recherche russe et d’être dans ses premières pages alors qu’on n’est même pas dans les 1ères pages google. On est français et on reste sur google fr, pas vrai?

  9. Ce genre d’email me fait toujours rire (à part quand j’en reçois trop), mais bon sur le nombre d’email qu’ils envoient ils doivent bien recevoir quelques réponses positives.

  10. Moi j’ai plutôt l’habitude de me faire démarcher pour de l’échange de lien « j’ai parcouru avec attention et je trouve que votre site est d’une très grande qualité et que son contenu pourrait intéressé un grand nombre de personnes blablabla… ». Il faut toujours se méfier quand les gens en font trop.

  11. Indépendant des moteurs de recherche ? A moins d’avoir une énorme notoriété type facebook, ça me parait strictement impossible…

  12. Les référenceurs font ce qu’ils peuvent pour démarcher leurs clients potentiels (tout comme les relecteurs par exemple), je ne leur reprocherai pas, mais dénigrer le travail d’un webmaster pour lui proposer ses services n’est pas très intelligent…

  13. @entreprise Disons que c’est une technique commerciale hard… qui se pratique, notamment, au USA.
    Il me semble que la qualité du service – surtout si elle s’inscrit dans la durée – peut en effet se passer de ce type d’approche.

  14. Lol très fun de voir ccomment certains nous prennent pour des imbéciles..Les gens sont vraiments incorrigibles. Merci pour vos lanternes et bien vu!!!

  15. Pas mal comme spam ! J’ai testé quand même et gourous-du-net est bien indexé sur Yandex (le Google Russe). Le spammeur a du testé (s’il l’a fait, ce dont je doute) sur un moteur de recherche sibérien que seuls les esquimaux utilisent 🙂

  16. Je pense que cet article résume bien la situation. Etant un spa bien être situé à Lyon, nous favorisons tous les sites et outils permettant de gagner en visibilité qui sont géolocalisés à Lyon en priorité.

    Nous n’avons aucun intérêt à cibler des zones très généralistes comme cela peut être le cas sur Baidu.

  17. Il semble que Google se base uniquement sur la quantité de liens et la qualité des sites d’où sont issus les liens pour impacter le référencement naturel, même si les sites sont étrangers aux pays sur lesquels je souhaite être visible. Donc je ne me prive pas de ses liens, même s’ils sont dans un autre pays.

  18. merci pour ces conseils. mais effectivement je me demande également si google ne se base pas sur la quantité des liens plutôt que sur la qualité…

Les commentaires sont fermés.