La crise est une opportunité

Depuis que l’état de crise a été déclarée, on voit fleurir les offres au rabais. C’est une stratégie à très court terme et si vous la suivez, vous risquez de courrir à votre perte.

Cette période est une opportunité pour vous, pour ressortir plus fort et profiter de la chute de vos concurrents.

Pourquoi baisser les prix n’est pas bon ? Simplement parce que cela veut dire réduire vos marges et donc réduire votre trésorerie. Cela implique donc de devoir dépenser moins en développement de nouveaux produits et donc à terme un effondrement du nombre de vos clients.

Voici quelques stratégies qui sont plus pérennes:

info-3
Creative Commons License photo credit: Torley

– Réduisez vos coûts de fabrication

– Mettez en avant les économies réalisées par vos clients. Si votre chaudière fait économiser 10% de gaz, elle se vendra.

– Faites parler de vous: publicité, communiqués de presse, référencement, médias…

– Innovez. Proposez une alternative à ce que les gens connaissent déjà. La nouveauté attire.

– Ne baissez pas les prix mais ajoutez de la valeur. Offrez des cadeaux au lieu de faire des remises.

– Recentrez-vous sur votre coeur de métier. Supprimez le superflu et revenez aux bases tangibles et concrètes.

– Soyez optimiste. Les gens sont moroses, remontez-leur le moral et ils seront heureux de passer commande.

– Soyez vrai. Il est trop facile de créer un site, trop facile de vendre en ligne, trop facile de faire croire en ligne. Prouvez qui vous êtes et montrez votre valeur et la valeur de vos produits.

– Simplifiez votre processus de vente. Ne perdez pas de ventes bêtement parce qu’il faut 17 clics avant de valider la commande.

– Créez un lien fort avec vos client. Le Web 2.0 vous attend…

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

5 réponses sur “La crise est une opportunité”

  1. Je ne crois pas que pour la majorité ce soit une volonté affichée de faire baisser les prix mais bien un mouvement naturel du marché de l’offre et de la demande.
    Prenons le cas de la crise immobilière, les biens immobiliers se vendent moins chère pourtant leur qualité n’a pas baissé (du moins je l’espère grâce aux normes de construction). Les créanciers étant en attente de paiement, les crédits étant en cours, certains se sont vus rogner leurs bénéfices pour maintenir leur société en baissant les prix.
    En tout cas, cette liste est est positive et galvanisante 😉

  2. Comme je dit vaut mieux vendre 20 pommes a 10 euro que 200 pommes a 1 euro car dans le premier cas ont dépense de l’énergie 20 fois alors que dans le deuxième cas 200 fois, puis un prix trop bas donne aussi l’impression d’un mauvais produit.

  3. Mais si tu vends 200 pommes ça veut dire que tu as logiquement eu plus de clients et donc un business plus stable, à la limite tu peux augmenter le prix à 2 EUR et en vendre 180, et là c’est carrément plus rentable.

  4. Oui, la crise est une opportunité ; c’est du reste une réalité économique – boursière tout au moins – très connue et vérifiée : « acheter au son du canon, vendre au son du violon »…

Les commentaires sont fermés.