Le référencement est-il encore nécessaire ?

Something's happening at some time and it might involve bacon
Creative Commons License photo credit: jacobms

D’après Compete, une société américaine d’études statistiques en ligne, Facebook a dépassé Google en tant que source de trafic pour les portails majeurs comme MSN et Yahoo.

Et tous les experts du web 2.0 et des médias sociaux sont heureux de dire que ce n’est que le début et que Google est condamné, remplacé par Facebook et Twitter.

J’ai déjà fait un article à ce sujet où j’explique que je doute fortement de ces prédictions, mais il me semble nécessaire d’évoquer un autre aspect.

Même si Facebook apporte plus de trafic à un portail que Google, est-ce pour autant que Google n’en apporte plus ? Est-ce à dire que le référencement n’est plus nécessaire ?

Les publics sont différents, les comportements différents, les résultats différents.

Cette étude de Compete est intéressante mais elle oublie un élément essentiel: la qualité. Est-ce que les visiteurs en provenance de Facebook achète autant que ceux en provenance de Google ? Est-ce que les visiteurs de Google passent moins de temps sur le site que ceux de Facebook ?

Source: SFGate

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

25 thoughts on “Le référencement est-il encore nécessaire ?

  1. Pingback: Les sources de trafic des portails majeurs | Gourous du Net

  2. Comdamnés? Non, contrains d’évoluer, ça c’est certain et c’est déjà le cas. 2010 Vera peut être l’apparition de quelques fonctionnalités de recherche supplémentaire comme ce fut le cas pour bing et twitter…

  3. Je pense que tu as toi-même soulever la principale différence entre Google et Facebook, c’est-à-dire la qualité du trafic généré par l’un ou l’autre. On sait que Google, notamment avec sa Toolbar, ne cesse de personnaliser la recherche des internautes sur le web pour leur offrir des résultats les plus pertinents possibles. A l’heure actuelle, il n’y qu’à regarder les statistiques d’un site de e-commerce pour comprendre que les internautes ont fondamentalement besoin d’un moteur de recherche. Pour moi, le SMO doit être un complément du SEO et être effectué par des véritables webmarketers ou traffic manager. Twitter et Facebook doivent faire partie de la stratégie webmarketing d’un site de e-commerce autant que Google le coeur de cible de son référencement naturel.
    @+

  4. Moi je serai curieux de savoir comment mettre en place une stratégie marketing valable avec Twitter ou Facebook ! Le problème me semble toujours le même : la visibilité. Envoyer un message à ses followers tres bien mais vous en avez tant que ca vous ? Et sont-ils ciblés ? Quant à Facebook, j’avoue ne pas etre un grand adepte. Et quand on reflechit a comment les gens sont arrives sur votre page FB la reponse evidente pour moi est : par votre site web ! Et on revient aux moteurs de recherche et au referencement. Mais si quelqu’un connait et pratique une stratégie valable je suis tout pret a la lire 😉

  5. Le problème avec ce genre de referrers, tels que facebook ou twitter est qu’il faudrait voir exactement de quel genre de trafic il en retourne, pour facebook certainement des vidéos drôles ou des news people. Pour twitter des liens vers des infos du même type. Du trafic oui, mais pour quoi faire?

  6. Le buzz en questions en ce moment, c’est surtout au niveau du CPC, avec les nouvelles pubs sur Facebook. La comparaison avec Google étant à se faire avec Adwords bien entendu. Si on veut comparer le SEO o Social Media, il faut plutôt regarder du moteur de recherche sur Twitter…
    Ensuite, comme le thème de ce post est: « Facebook a dépassé Google en tant que source de trafic pour les portails majeurs comme MSN et Yahoo », je rigole doucement!! Qui va sur Google pour se faire rediriger vers un de ses deux concurrents?? Personne à mon avis. La « découverte » de Compete tombe sous le sens… mais bon, ça leur fait un peu de buzz à eux aussi ^^

  7. Il faudrait considéré la partie qualitative des visiteurs aussi, recevoir des visiteur juste pour le fait qu’il passe sur le site ne sert à rien autant utilisé un auto surf directement.

  8. Oui le référencement sera nécessaire mais il sera de plus en plus difficile, du moment que les moteurs de recherche (bon!!! je veux dire : Google) deviennent de plus en plus sophistiqués, en plus d’après Rand (SeoMoz), d’ici quelques années, les moteurs vont aussi intégrer le caractère social dans leurs algorithmes. autrement : est ce que votre site/page est partagé(e) dans les réseaux sociaux.? si oui, cela veut dire que « les gens aiment le contenu de cette page » sinon… bon la réponse est évidente.

  9. Google est mort , les réseaux sociaux vont en mettre une paire sur le caro :o)

  10. Oui dire que google est mort ou va mourir c’est mal le connaitre.
    Il est vorace et trouvera sans doute une solution pour survivre et écraser ces nouveau concurrent comme il a fait avec ses anciens.

  11. C’est à dire qu’ils se mettent à surveiller de très près les activités de Google, en considérant une situation de monopole, qui, de fait n’existe pas vraiment.
    Microsoft a connu des problèmes similaires en dotant systématiquement les PC avec Internet Explorer…

  12. On entend dire par si par la que google est condamné a évoluer.
    Mais c’est ce qui fait et a toujours fait.
    Vu le carnivore que google est depuis ses début je ne me fait pas de souci pour lui pour son avenir.

  13. Facebook et Google sont trop différents pour envisager une comparaison vraiement pertinente.
    Et le référencement semble toujours de mise aujourd’hui…. avec les évolutions inévitables imposées par… Goole.

  14. Comme toi, j’espère que Google résistera à Facebook, car pour ma part, ce site est nul sauf pour dire des ânneries entre amis. Twitter est plutôt pas mal conçu et je le préfère de loin à Facebook, le site des gens qui s’ennuient…

    Bref, pour avoir fait de la publicité sur Facebook et sur Google, y’a pas photo, Google est de très loin celui qui te ramènera des clients. Facebook est nul en termes de ROI. Je l’ai essayé 2 jours et je m’en mords encore les doigts…

  15. Avec quelques mois de recul, une tendance lourde semble s’imposer : Google, Facebook, Twitter sont complémentaires… d’où la nécessité de ne pas négliger les deux derniers… pour mieux travailler son référencement.