Le cercle vicieux de Google

IMG_2560c
Creative Commons License photo credit: mac_filko

Depuis plusieurs milliers d’années, l’homme se demande qui est apparu en premier: l’oeuf ou la poule ?

Depuis quelques années, je me pose la même question en ligne. Lequel a créé l’autre: Google ou l’optimisation ? C’est une réflexion sans fondement, puisqu’il est évident que l’optimisation existait bien avant Google et pourtant …

Beaucoup de personnes se disent « Google génère la majorité de mon trafic, je dois donc optimiser pour Google ». En faisant cela, la part de trafic apporté par le moteur devient encore plus importante et l’envie de satisfaire Google encore plus poussée.

Au final, on arrive à ne penser qu’à Google au mépris des autres moteurs et au mépris de toutes les autres méthodes de promotion.

Si Google vous apporte déjà beaucoup de trafic, pourquoi ne pas passer votre temps à complémenter par d’autres sources plutôt que d’augmenter votre dépendance à une source que vous ne contrôlez pas ?

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

23 thoughts on “Le cercle vicieux de Google

  1. Tu es rebelle ces temps ci ? 😀
    Mon modèle idéal de trafic se constitue de 3 tiers : 1/3 direct, 1/3 moteurs, 1/3 referers.
    Cependant, c’est hard de maîtriser lorsqu’on s’occupe de plusieurs sites.
    Pour ceux qui sont voués à racoler pour transformer en Adsense, affil, etc. je me vois mal passer outre les 95% de trafic Google.

  2. « on arrive à ne penser qu’à Google au mépris des autres moteurs »

    Hello,

    Les autres moteurs ?
    Le problème est qu’en France, les autres ne représentent malheureusement que des miettes :(
    Mais cela n’enlève rien à la question de la diversification des sources de trafic que tu soulèves.

  3. L’optimisation n’est pas une activité principale. Une fois un site optimisé, il n’est plus nécessaire d’y passer tout son temps.
    On peut alors très bien imprimer des flyers et les distribuer dans la rue, ou contacter TF1 pour demander leur prix de diffusion publicitaire par seconde …
    :-)

  4. C’est la loi du marché et on ne peut rien y faire. Les utilisateurs trouvent leur compte chez Google, c’est donc eux qu’il aurait fallu inciter à utiliser le moteur Google. Le webmaster/référenceur est aussi un utilisateur, mais il se fie aux parts de marché de Google…

    Un site bien référencé pour Google ne l’est-il pas pour Yahoo! et Bing ?

  5. Tu t’es fâché avec GG ? ^^

    Personnellement je préfère utilisé mon temps pour le moteur qui me rapporte 85% de mes visiteurs, sachant que les autres moteurs m’apportent moins de 5% (les 10% restant étant du referer et du direct).

    Ce n’est pas vraiment un choix. Le retour sur investissement n’est pas intéressant pour penser à Bing ans Co.

  6. Cette réflexion en amène une autre… grâce à ce cercle vicieux Google est obligé de s’adapter pour contourner ceux qui abusent de ses défauts, et donc… devient de plus en plus performant et par le fait avance plus vite que ses concurrents.

    Normalement un tel processus finit soit par exploser soit par imploser, à moins que l’univers soit infini…
    😀

  7. Oui c’est vrai en général on ne veut satisfaire que Google mais ça dépend du domaine. Quand on fait du B2B on peut d’entendre des clients qui nous dise … ben non nous on veut aussi Bing :) mais bon malheureusement ça reste rare :(

  8. Tout à fait d’accord avec Laurent, pour moi la bonne proportion c’est également 1/3 moteurs, 1/3 sites référents, et 1/3 de marketing direct (bouche à oreille et cartes de visites). En plus, le camembert analytics divisé en trois partie égales, je trouve ça joli :)
    Et si l’une des trois variables baisse, je penche ma communication dessus sur les jours qui viennent. Varier les sources, c’est se donner toutes les chances d’acquérir un maximum de visiteurs de qualité.

    Pas mal de sites optimisent leur référencement chez Google ; ils passent peut-être à coté de quelque chose. Pour ma part, si je passerai déjà plus de temps sur mon ergonomie et mon design, à quoi bon ramener du trafic, s’il repart aussitôt, effrayés. Même si l’idéal, c’est d’avoir contenu design et seo réuni 😉

    Cela dit, ma répartition est parfois écornée par un principe : mes visiteurs bouche à oreille ont tendance à taper le nom de mon agence dans Google puis arriver sur le site, plutôt que taper l’adresse directement (c’est si dur de rajouter « .fr » ?). Ça fausse donc un peu la règle des trois tiers…

  9. La réponse est, à mon avis, dans la mesure de l’efficacité. Si je travaille 1 jour pour mieux référencer mon site sur Google est-ce-que je gagne plus de traffic que si je travaille le 1 jour pour améliorer une autre source de traffic ? La réponse à cette question dépend bien évidemment du cas de chacun, mais elle conditionne l’attitude raisonnable à adopter.

  10. Voyons un peu j’ai une boutique en ligne et Google est l’outil « number one » des internautes pour trouver ce qu’ils cherchent. En tout c’est ce qu’on me dit et les chiffres ont l’air de confirmer… Alors qu’est ce je fais ? Tiens je vais voir comment optimiser mon site pour Bing et Yahoo histoire de me démarquer et mettre en oeuvre ces « autres » méthodes de promotion que tout le monde meprise tant. Et au bout du compte quoi ? J’aimerais bien que Maxime nous le dise. Je ne sais pas si Maxime a un contentieux quelconque a l’encontre de GG mais c’est tout de meme curieux la tournure prise par ses derniers billets. Mais que se passe-t-il Maxime ? Tu cherches la polémique pour faire monter l’audience de ton blog ? Il paraitrait que c’est une stratégie éprouvée pour se faire connaitre 😉

  11. Il serait intéressant d’avoir des avis de personnes qui viennent de pays où Google n’est pas aussi majoritaire. Sinon, le débat tourne un peu en rond, parce que je ne vois pas comment un webmaster français pourrait faire autrement que de compter sur Google, puisque seul Google est capable de lui amener des visiteurs…

  12. Pour moi le choix a été très vite fait, 1 de mes sites est placé 1er sur bing et yahoo et dans la 2eme page sur Google pour le même mot clé … Bizarrement Google m’envoie quand même 6 fois plus de trafic que les 2 autres …

    Pour les autres méthodes de promotion, désolé j’en vois pas d’autres ?!? :)

  13. Les chiffres le prouvent, Google est number one des moteurs de recherche en France ! On est tout simplement obligé de faire avec cette foutue situation de monopole même si, commercialement parlant, c’est tout simplement désastreux.

  14. « Google génère la majorité de mon trafic, je dois donc optimiser pour Google » Tellement vrai cette phrase, mais je ne vois pas comment on peut optimiser pour quelqu’un d’autre… Pour qui ? Bing ? Ca rapporterait maximum 5 pc de visites … Et les autres, n’en parlons pas. Sans oublier qu’étant donné que les principaux moteurs de recherches prennent en compte plus ou moins les memes critères, j’éai tendance à croire que lorsque j’optimise pour google, j’optimise pour tous…

  15. Gagner une place sur Google ? +3% de visites sur le nombre de requetes journalières de la requete choisie (soit 200 visites)
    Être premier sur Bing ? 70% des visites su le nombre de requete journalières de la requete choisie (soit 100 visites)

    Le calcul est vite fait.

  16. C’est finalement le marché entre l’offre et la demande qui décide. Même si je suis d’accord avec ton article, je profite de la popularité et de la puissance de Google pour gagner des clients. Le jour ou la prospérité de Google sera remise en question, je ferais autrement !

  17. Franchement c’est comme dire que je mets au soleil le jour…et sous la lune la nuit…c’est évident! Neaamoins il est aussi evident que nous preferrons les choses evidentes et Google en fait partie. Pourquoi irai-je plaire a d’autres s’il est deja le plus fort?

  18. Effectivement Google nous tient tous à présent, et le jour où ils décideront de bouleverser leur algo, ça va faire du bruit… Tout le monde applique du GEO (Google engine optimization) plutôt que du SEO, mais c’est bien qu’il y a une raison !

  19. Ahh google.
    Je me demande ce qui ce serait passé si un jour google n’était pas apparu (et n’avait pas aussi prit tout le marché lol)
    De nos jours en tout cas, je trouve qu’il devient difficille de faire sans dans certains domaines/marché.
    En revanche dès que je peux m’en passer pour une activité donnée, je le fais sans broncher !

  20. Si google n’était pas apparu, un autre aurait pris sa place

    la nature a horreur du vide
    et Google n’est pas si méchant que cela
    il est juste omniprésent
    et les règles sont claires avec lui ……………

    du contenu du contenu du contenu
    :)