Ne passez pas à côté de la révolution Internet

Revolution
Creative Commons License photo credit: tetedelacourse

« Il faut être sur Twitter. C’est l’évolution normale d’Internet, c’est l’outil du futur. D’ailleurs si vous n’êtes ni sur Twitter ni sur Facebook, vous pouvez arrêter immédiatement. »

Je trouve intéressant d’entendre ces propos de la part des mêmes personnes qui me parlaient de MySpace en 2004, de Ziki en 2006 et de Second Life en 2007.Autant de services qui étaient l’avenir d’Internet.

Qui se souvient d’eux ?

Désolé, je n’ai pas le temps de suivre les modes, j’ai des clients qui m’attendent.

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

10 thoughts on “Ne passez pas à côté de la révolution Internet

  1. J’aime bien ces gens qui disent « il faut »… « c’est indispensable »… etc., et qui sont incapables d’expliquer pourquoi. Dans quelques années, quand nous parlerons à nos enfants de Facebook ou de Twitter, si par chance nous nous en souvenons toujours, eux nous répondront « connais pas ! ». Comme si on parlait de Panhard aujourd’hui à un gamin de 12 ans.

  2. D’ailleurs, lorsqu’on répond un simple « Pourquoi ? » à ceux qui disent « il FAUT être sur Facebook, Twitter, etc », on est souvent surpris par l’absence d’arguments. Un bel exemple de ce que les anglais appellent le « shiny objects syndrom »…

    Cela dit, je pense qu’il y a un intérêt à être sur Facebook ou Twitter au-delà de Facebook ou Twitter : non pas pour eux-mêmes, mais pour ce qu’ils représentent, pour ce qu’ils permettent de déduire du futur de l’Internet.

  3. Moi je suis très content de ce genre d’article car j’entend de tout dans le sens de leur Notoriété webale !
    Mais j’ai testé, j’aime bien me faire mes propres avis !
    des scripts ou des sites par inscription pour automatiser les posts, ceci dit qui ne fonctionne que de temps en temps mais certains fonctionnent nickel mais nada, Tout le monde se balance en tout cas sur twitter de ce que vous écrivez, la majorité sont english et même en anglais ne vous lisent pas!, mes stats l’ont prouvé !
    Ces trucs c’est plus de la perte de temps utiles ailleurs qu’autres choses !
    Le web2.0 tel qu’on le nomme a plus de choses à jeter qu’à garder.

  4. J’ai tester Twitter, Facebook et visiblement je n’est trouvé que des choses insipide, les gens qui me saute dessus pour être leur amis je ne voie pas l’intérêt ou si juste pour eux surement.

  5. Pingback: Le référencement est-il encore nécessaire ? | Gourous du Net

  6. Je suis d’accord avec Dushan… et j’ajouterais que Facebook est seulement une dépendance à un réseau d’amis factice, ce qui est assez paradoxal en soi…

  7. C’est juste, et pourtant Google semblerait apprécier de plus en plus la présence des sites sur les réseaux sociaux.
    Difficile d’y voir clair à ce sujet car on lisait aussi le contraire il y a quelques mois…

  8. C’est pas toujours Simple à vérifier ça.
    On ne sait jamais avec précision ce qui amène ou pas du monde sauf si on track tout mais qui dit track dit lien qui prend place du vrai lien du site et là c’est pas bon pour le site lui même en tant que lien exploitable pour Google.
    Il y a vraiment des paramètres qui resteront toujours des mystères en terme d’efficacité.