Ecoutez-vous quand vous surfez

See, Hear and Speak No Evil
Creative Commons License photo credit: johnsnape

Vous êtes sur Internet plusieurs heures par jour. Vous visitez des dizaines de sites.

Vous écoutez-vous quand vous surfez ? A chaque page que vous ouvrez, des émotions vous envahissent.

Parfois vous pestez de ne pas trouver l’information, parfois vous murmurez « merci » au webmaster qui a mis l’information que vous cherchez en page d’accueil.

D’autres fois vous hurlez contre ces popups, popunders, intesticiels et autres publicités envahissantes, d’autres fois vous souriez à la lecture d’un article détaillé qui répond enfin à vos attentes.

Vous savez quoi ? Vous n’êtes pas le seul. Les visiteurs de votre site font de même.

Si vous n’aimez pas les publicités quand vous visitez des sites, pourquoi pensez-vous que vos visiteurs aiment celles de votre site ?

Si vous n’appréciez pas de devoir remplir cinq pages d’informations pour acheter un produit à 10 euros, pourquoi croyez-vous que vos clients sont contents de le faire chez vous ?

Si vous n’aimez pas recevoir des spams, pourquoi en envoyez-vous ?

Articles en relation :

Be Sociable, Share!

7 réponses sur “Ecoutez-vous quand vous surfez”

  1. Voilà une très bonne leçon… Je l’ai « découverte » il y a quelque temps, en voyant sur un autre site la solution muette à un problème que j’avais sur la Boîte à Outils…

    On en apprend beaucoup plus en regardant les autres sites (les bons et les mauvais) qu’en lisant n’importe quelle méthode de super-gourous !

    Amicalement,
    Dushan

  2. Je plussoie, d’ailleurs il est très énervant de tomber sur un site avec des pubs à foison à droite, à gauche, dont il faut parfois chercher et dépenser de précieuses secondes pour trouver comment la ou les fermer. Ca coupe vraiment la navigation et l’élan de recherche. Il faudrait faire une pétition ou un truc du genre pour arrêter la pollution de ces niaiseries.

  3. J’utilise ma propre éthique pour mes sites, à savoir ne pas faire se que l’ont me fait et je ne pratique jamais le spam qui pour moi est contre productif. Quand à la publicité elle est minimaliste et se résume généralement à un seul bandeau voir sur certains sites à « aucune ».

  4. S’écouter c’est bien… mais on n’est pas monsieur tout le monde! Je peux par exemple trouver que mon menu coule de source alors que l’internaute lambda s’y perd. Il vaut mieux dans ce cas laisser la possibilité aux internautes de réagir plutôt que de s’écouter en pensant que tout le monde pensera comme nous.

  5. C’est un des concepts du marketing qui fait toute la différence : se mettre à la place de la cible pour mieux l’atteindre! Il y a un deuxième élément à prendre en compte, qui fonctionne également à tous les coups : moins il y a d’actions à effectuer, meilleurs seront les taux de conversion, et çà s’applique pour le remplissage de formulaires, l’achat de produits ou la monétisation d’un visiteur.

Les commentaires sont fermés.